Pour quoi l’Eglise catholique ne promeut-elle pas la sympto?

Tout d’abord il faut quand même avouer une chose: l’Eglise catholique représente le seul courant spirituel au monde qui s’est intéressé au cycle féminin! Pour notre Fondation Symptotherm, c’est capital à dire et à redire! Nous lui sommes infiniment reconnaissants. Donc vous ne trouverez aucun chercheur bouddhiste, indou ou musulman dans la découverte et le développement de la symptothermie!

Mes amis protestants sont encore loin de cette illumination! N’en parlons pas des autres religions qui en sont à des années lumières! Nous avons surtout des femmes New Age ou alors écolos: là cela croche parfois, beaucoup de femmes de bon sens aussi dont on ne connaît pas la religion, des femmes finalement qui nous découvrent parce que ne supportant plus les hormones de synthèse. Mais le courant écolo officiel nous boude. Les médecins nous ridiculisent, l’éducation sexuelle nous évite et la santé publique, si elle nous attaquait – parce que nous pouvons garantir la contraception – nous rendrait un énorme service. Elle le sait et, pour l’instant, elle fait comme si nous n’existons pas. Dans une société de communication comme la nôtre c’est la pire des persécutions! Mais nous connaissons surtout bcp de femmes catholiques, aussi universitaires, la grande majorité, qui prennent la pilule et qui ne veulent rien entendre parler de la sympto… Notre travail est on ne peu plus difficile. J’ai même perdu une fois un grand mandat oecuménique protestant-catholique qui avait bien marché et qui marche toujours très bien à cause de l’Eglise catholique « parce que je suis le secrétaire de la Fondation ST »! Ces catholiques tiers-mondistes qui ont rompu ce contrat, ne veulent rien savoir des « méthodes naturelles », pour elles totalement approximatives, pas adaptées aux pays pauvres. Mais ils n’ont que partiellement raison. Car une méthode genre Billings simplifiée peut être très bien reçue par des populations rurales. On a des preuves.

Le Vatican serait totalement en faveur de la Symptothermie – là il y a un foisonnement de malentendus – mais dans le conseil pontifical à Rome il n’y a aucun spécialiste qui serait là comme il se devrait pour évaluer les méthodes présentées dans le monde. Résultat: sur la plupart des applications (qui sont d’ailleurs non catholiques) vous trouvez la méthode du calendrier. Tout ce qu’il faut pour perpétuer les fausses informations sur la symptothermie.

J’essaie secouer le conseil Pontifical depuis 15 ans, lui ouvrir les yeux de ce qui pourrait être fait très simplement: dire qu’il y a plusieurs méthodes naturelles, plus faciles et moins faciles, plus efficaces et moins efficaces, établir une liste basée sur les études cliniques, comme cela tout le monde s’étonnerait de cette démarche d’Eglise, pour une fois d’avant-garde et écologique et non pas ringarde et désuète: chacun peut choisir en connaissance de cause, une chance pour l’Église qu’elle ne voit pas! C’est elle qui pourrait initier et inaugurer le siècle des Lumières en matière connaissance su cycle féminin! Il faut une instance au Vatican qui tranche parmi les méthodes sinon chaque école continue, comme par le passé, les 30 dernières années, à camper sur « sa version »: le sectarisme nous guette au coin.

Actuellement il y a un renouveau catholique pour la théologie du corps. C’est très réjouissant. Simplement les malentendus que les gens ont à l’encontre de l’Eglise ne seront pas levées si cette théologie du corps ne s’ancre pas dans le cycle féminin, avec une très bonne symptothermie pour le connaître. Là encore, cette théologie loupé un coche.

Point n° 2370 du catéchisme de l’Église catholique : « la continence périodique, les méthodes de régulation naturelle des naissances fondées sur l’auto observation et le recours aux périodes infécondes sont conformes aux critères objectifs de la moralité. Ces méthodes respectent le corps des époux, encouragent la tendresse entre eux et favorisent l’éducation d’une liberté authentique. »

A la limite, ce serait vivable, très intéressant même, si les « périodes infécondes » étaient vraiment identifiables exactement. Or c’est seulement sympto qui peut en donner la garantie! Avec une méthode approximative, l’angoisse de la femme est programmée, ainsi que l’abandon de la méthode. On comprend dès lors que la symptothermie est un tabou chez les cathos. C’est quand même curieux que l’Eglise ne dit rien de musclé contre la pilule mais gare à vous si, dans le cadres des écoles de « méthodes naturelles » vous mentionnez le préservatif pour aider le couple à apprendre et à gérer la symptothermie: pourquoi monter tout un front contre le préservatif quand tout le monde sait que les hommes, avec leurs partenaires fidèles, n’ont guère envie de s’en servir. Que l’abstinence c’est presque un processus naturel qui s’installe dans le couple stable… C’est se tromper sur l’ennemi.

Corollaire: le comble de tout est que les médecins ne connaissent pas le cycle féminin: vous les dames allez chez un gynéco qui connaît moins bien le cycle que vous, si vous êtes une symptothermicienne. L’obscurantisme ne connaît pas de limites. Derrière les prouesses de la médecine moderne qui tente de couper la sexualité totalement de la fertilité, business is business, il y a une méconnaissance immonde et éhontée du corps médical. Les raisons? Les Pharma bien entendu mais surtout le refus des faculté de médecine et des grands pontes de la santé publique de se remettre en question. Dire que le cycle féminin se laisse observer de manière précise, cette vérité leur inflige une blessure narcissique. Le Siècle des Lumières n’a pas du tout commencé!

Bald gehen wir an dieser verdammten Anspruchshaltung gewisser Frauen, hoffentlich die Minderheit, zugrunde!

Guten Tag

Besten Dank für Ihre Rückmeldung! Ihre Fragen sind schon OK, aber Sie können mir jeweils auch sagen, ob meine Antwort geholfen hat. Das ist eine Frage des Respekts vor unserer Arbeit.

Damit alles rund geht mit dem Übergang vom Stillzyklus zum gewöhnlichen Zyklus empfehle ich Ihnen dringend eine Hilfe. Das soll zu teuer sein: Ist denn das ein Witz? Schliesslich haben Sie ja einen Lernprozess vor sich, den Führerschein bezahlen Sie ja auch, und die Beraterinnen arbeiten nicht gratis wie ich.

Dann mache ich Ihnen ein telefonisches Gratisangebot mit Christine.

Wir brauchen Frauen, die a) uns mit dem Angebot « Gewinne ein Exemplar.. » Mund zu Mund Werbung machen (haben Sie das gesehen?) , b) die eine positive Botschaft auf dem AppStore hinterlassen und die den Mut haben, c) dem Arzt ihre Zyklusblätter zeigen, damit er endlich auf die Welt kommt.

Sonst können wir bald zu machen.

Dem Arzt können Sie dann auch sagen, die Behandlung sei viel zu teuer. Das werden Sie nicht tun, aber bei uns ist alles nichts wert. So kann es nicht weitergehen.

Bitte wachen auch Sie endlich auf.

Schönen Tag dennoch, bitte gehen Sie in sich und Ihre Antwort würde mich freuen.

Dr. Harri Wettstein Sekretär der SymptoTherm-Stiftung +41 21 802 44 18 1132 Lully (VD) – SCHWEIZ

Question 2014-11-13 13:37:47 Es tut mir sehr Leid dass ich Sie mit meinen Fragen so belastet habe. Es ist niergends beschrieben was genau man fragen darf und was nicht. Ich habe das neue app und ich habe das Lernmanual zwei Mal durchstudiert, es ist sehr gut und detailiert beschrieben. Fast zu detailiert was mich eben zu den Verwirrungen gebracht hat. Ich glaube den symptho zu 70-80% zu verstehen. Nur das mit der Beratung verstehe ich nicht ganz, anscheinend muss ich einen blümchen kaufen um weitere Fragen stellen zu dürfen, das finde ich aber etwas zu teuer. Trotzdem vielen Dank für Ihre Hilfe, die Sie mir bis heute erwiesen haben. Und ich entschuldige mich noch Mals für die nervigen Fragen. Freundliche G

Réponse 2014-11-13 12:37:20 Guten Tag, Ist Ihnen das mit der App klar geworden? Haben Sie die sympto free auf Ihrem Telefon? Oder waren meine Erklärungen für die Katz? Ganz richtig, da tut sich was in den Eierstöcken! Wenn Sie nur teilweise stillen, müssen Sie auf jeden Fall weitermessen: vielleicht kommt da ein Temperaturanstieg, dann kann die Obvulation bestätigt werden; vielleicht auch nicht, dann war es ein vergeblicher Ovulationsanlauf. Das kommt sehr häufig vor. Wenn die Sekrete im Wasser auf den Grund fliessen, dann ist es Elixir, aber bitte, das ist in unserem kostenlos verfügbaren Manual 2 mal beschrieben. Wieso versuchen Sie denn nicht selber, die Methode zu verstehen? In der Gratishilfe am Anfang können wir keine langen Vorträge halten; wenn Sie das wünschen, müssen Sie uns telefonieren, das macht Christine gerne 021 802 37 35, jeweils am Montag. Schönen Tag Beste Grüsse Dr. Harri Wettstein Sekretär der SymptoTherm-Stiftung +41 21 802 44 18 1132 Lully (VD) – SCHWEIZ

Question 2014-11-12 21:35:40 Guten Abend Habe seit gestern Bauchschmerzen im rechten Bereich, heute doppelt so stark. Habe gerade mein Elixier untersucht und es ist sehr dehnbar. Könnte es sein, dass ich mein Eisprung bekomme oder habe? Ich stille ja noch teilweise. Ich habe sogar den Test mit Glass Wasser gemacht, aber ich habe keine Vorstellung wie es sich im Wasser verhält.
Réponse 2014-11-10 17:13:56

Die sympto free ist keine Testapp, sie ist unser Flaggschiff! App-Zahlungen gelten immer unbefristet. Sie haben eine Dauerapp: ist das immer noch nicht klar? Man könnte die App allerdings auch unter dem Premium-Zugang laufen lassen, haben wir aber nicht gemacht. Sie geben mir da eine Idee! Bitte schauen Sie unsere Technische Seite auf sympto.org, in Ihrem Konto, genau an. H

Question 2014-11-10 16:12:24 Ich habe die alte app heruntergeladen, da ich keine test app wollte. Ist diese neue app befristet oder? Was muss ich dazu machen um eine dauer app zu haben?

Réponse 2014-11-10 10:22:57 Guten Tag Wieso haben sie die alte App genommen, die was kostet (unbeschränkt natürlich)? Wenn Sie ein gutes iPhone haben, sollten Sie sofort diese alte App durch die neue sympto free ersetzen. Ich helfe Ihnen gerne, wenn Sie ein technisches Problem haben. Ihre andere Frage: bitte beobachten Sie sich auf sympto ein paar Zyklen lang, im 2. wissen Sie dann schon mehr: man kann in diesem Zusammenhang nichts « ausrechnen » wie das die anderen fake Apps grossmäulig erzählen. Die Frauen sollten endlich einmal etwas kritischer werden. Das können Sie, indem Sie unser Manual lesen. Der Mumu hat nichts mit der Beckenbodenmuskulatur zu tun. Es ist normal, dass nach der Geburt der Mumu etwas offen bleibt, aber es gibt ja noch anderen Kriterien, um den Mumu besser zu verstehen und zu identifizieren. Das können Sie mit einer Beraterin bestens, vorausgesetzt, Sie haben die Stellen im Manual auch durchgearbeitet. Wir haben 2 Beratungsformen, die auf der Homeseite beschrieben werden. Fragen dazu? Frage ist nicht, ob die Spermien in den Mumu eindringen, sondern, ob dort Elixier produziert wird. Guten Wochenstart und weiterhin gute Beobachtungen! Seien Sie stolz auf Ihre Zyklusbeobachtungen! Ihr Dr. Harri Wettstein Sekretär der SymptoTherm-Stiftung +41 21 802 44 18 1132 Lully (VD) – SCHWEIZ

Question 2014-11-09 21:35:21 Hallo, Habe noch eibe frage. Ich versuche mein mumu zu untersuchen. Vor der Schwangerschaft konnte ich die höhe und öffnung sehr gut unterscheiden, aber nach der geburt(also jetzt) hab ich das gefühl dass es immer offen ist und tief liegt. Also ich kann fast eine ganze nagelbreite vom zeigefinger hinein bringen. Heisst es dass es jetzt iffen ist oder kann es gar nucht mehr richtig schliessen, bin ich dann dauernd fruchtbar weil die spermien immer ind die gebärmutter eindringen können? Da ich eigentlich sehr regelmässig sport treibe, glaube ich nicht dass es einfach schwache beckenbodenmuskeln sind…

Question 2014-11-09 12:49:12 Hallo hane ie e frage zu meiner periode. Ich bin seit 8mnt mutter und habe bis ende september mit minipille verhüttet. Ende oktober bekam ich meine erste blutung nach der geburt( nur eine schmierblutung) war diese schon mit einem eisprung ausgelöst, denn ich immer noch zwei mal am tag stille? Jetzt wünsche ich mir aber einen jungen und will mit sympto die wahrscheinlichsten tagen ausrechnen. Wie lange brauche ich zu warten bis sympto mir genäure angaben machen kann um mit der nächsten schwangerschaft zu starten, damit ich einen jungen bekomme?

Question 2014-11-09 12:35:36 Hallo Habe eine Frage zum letzten Brief den ich erhalten habe. Ich habe für dieses App 5.- chf bezahlt, und ist es jetz nur ein probe App?! Habe eigentlich auch mit der email bestätigt…was bedeutet premium-kundin?
Réponse 2014-11-07 10:19:08 Guten Tag Sehr gut gestartet, bravo! Es verbleiben dir noch rund 7 Gratisberatungstage auf deinem sympto.org-Premium-Konto. Wenn du ein iPhone/Android/Windows hast (mit unbeschränkten Zugang), bestätige bitte deine E-Mail auf http://www.sympto.org. Du hast dann Anrecht auf die vollen 15 Tage Gratisberatung. Danach schliesst sich das Zyklusblatt auf dem Premium-Zugang. Stelle uns während dieser Zeit alle deine Zyklusfragen. Nütze deine völlig unverbindlichen Versuchstage voll aus und lade unser neues Manual kostenlos von sympto.org herunter. Nach den Versuchstagen wirst du nichts zu zahlen haben, es sei denn, du möchtest diese Beratung danach auf sympto.org ausdrücklich verlängern und Premium-Kundin von sympto bleiben. Auf dem iPhone/Smartphone ist der Zugang auf dein Konto und dein Zyklusblatt unbeschränkt kostenlos. Um deine Möglichkeiten besser auszunützen, schau dir bitte folgende Seite an: http://www.sympto.ch/technique_de.html Der technische Dienst ist hingegen zeitlich unbeschränkt für dich da, solltest du irgend ein Problem haben. Herzlichen Dank für dein Feed-back! Alles Gute und eine schöne Zeit wünscht dir Anna Das sympto-Team Lully VD Schweiz

Réponse 2014-11-05 18:35:53 Hallo Dann stimmt also meine Korrektur: 3 Tropfen am 22. Oktober. Sie können für die Ästhetik und der Vollständigkeit halber noch die anderen Tropfen an den anderen Tagen eintragen :) Diese Pille war natürlich total überflüssig, aber gut, wir werden die das Unwissen der Ärzte nicht auf einen Tag ändern können. Ja aber natürlich können Sie auf eigene Verantwortung weiter beobachten, das stört uns überhaupt nicht. Sie haben ja das Manual. Sie können auch ein Buch auf sympto.org gewinnen. Schon gesehen? Bitte hinterlassen Sie uns einen positiven Kommentar auf dem AppStore. Wir möchten die Frauen nur darauf hinweisen, dass wir die einzigen auf der Welt sind, die ein Verhütung GARANTIEREN, und dazu noch eine natürliche, vorausgesetzt eben, Sie haben eine Beraterin 6 Monate lang. Ich verstehe nicht, weshalb diese Aussage die Frauen auf den Foren und Facebook nicht etwas hellhörig macht! Schöne Abig Dr. Harri Wettstein Sekretär der SymptoTherm-Stiftung +41 21 802 44 18 1132 Lully (VD) – SCHWEIZ

Question 2014-11-05 18:30:48 Guten Abend Ivielen Dank für due Rasche Antwort. Ich habe keine Tropfen angeklickt, da ich meine Mens am 22.10 hatte und das Program erst am 28.10 im Studiermodus benutzt. Vor 8 Mnt habe ich ein Kind geboren und sofort die Pillen eingenommen bis am 30.9. Meine erste Mens nach der Geburt waren eben am 22.10-27.10, darum habe ich leider keine 6 vorherigen Zyklen zum eingeben. Un mit einer Beraterin die 6 neuen Zyklen durchzumachen plane ich eben ca. in 4 Mnt eine erneute Schwangerschaft. Denke, es kohnt sich nicht diese Beratung zu starten. Denken Sie, darf ich die Beobachtungen auf mein eigenes Risiko und Eigenverantwortung wieterführen? Freundliche G

Réponse 2014-11-05 16:16:08 Gesetzlicher Zusatz: Die Gebrauchssicherheit von sympto ist absolut. Haben Sie die klinischen Studien auf sympto.org schon gesehen? Wie steht es aber mit der Qualität Ihrer Beobachtungen, ohne die wir diese sagenhafte Sicherheit nicht garantieren können? Wenn Sie Ihre Beobachtungsqualität auf den erforderlichen Stand bringen wollen, brauchen Sie 6 Monate mit einer Beraterin auf sympto (oder Sie geben 6 vergangene manuell aufgezeichnete – oder mit einem andern System gespeicherten – Zyklen ein und lassen diese durch unser Team gratis begutachten). Dann erst können wir Ihnen die volle Zuverlässigkeit von sympto sowie eine optimale ökologische Verhütungssicherheit garantieren.

Réponse 2014-11-05 15:55:32 Guten Tag und Willkommen auf sympto! Sie haben sehr gut begonnen, doch weshalb haben Sie die Mens nicht eingetragen? Ich habe aus dem einen roten Tropfen 3 gemacht, damit sympto anspringt! Das können Sie korrigieren, wenn der Tag nicht stimmt. Messen Sie ja nie 2 mal hintereinander, die Temperaturen sind immer anders, wie das in unserem Manual genau erklärt wird – bitte laden Sie es herunter ! Vaginlal 3 – 4 °C höher, das kann nicht sein, ein paar Zehntel schon, was trifft nun bei Ihnen zu? Besten Dank für die Klärungen Ihrer Frage Schöne Grüsse vom Genfersee Dr. Harri Wettstein Sekretär der SymptoTherm-Stiftung +41 21 802 44 18 1132 Lully (VD) – SCHWEIZ

Question 2014-11-05 08:36:47 Guten Morgen Wie soll ich am besten meine Temperatur messen? Denn die orale Messungen sind manchmal unertschieslich wenn ich zwei mal hintereinander messe, und vaginal sind mind. drei bis vier Grad höher. Also was ist genauer?

L’Eglise catholique est la seule instance religieuse au monde qui s’est sérieusement intéressée au cycle féminin!

Harri:

2014-11-24 15:06:00 Si vous voulez mon avis, je vous recommande la Pâquerette PLUS. Si vous ne voulez pas de conseillère sympto, il vous faut une Marguerite: ainsi vous pouvez travailler avec une monitrice du CLER et lui montrer vos cyclogrammes sympto… A part cela je vous recommande la sympto PLUS à raison de 16 Euros sur Google play pour être plus à l’aise. Nous sommes les seules au monde à pouvoir affirmer ceci: est-ce que vous vous en rendez compte? Notice légale: sympto est absolument fiable. Est-ce que vous avez vu la page ‘études cliniques’ sur sympto.org? Mais vos observations sont-elles fiables aussi? Sans la qualité de vos observations, la sécurité de sympto ne peut pas être garantie. Si vous voulez tester votre qualité et l’améliorer, il vous faut 6 mois de suivi avec une conseillère (ou alors vous entrez 6 anciens cycles manuels ou vos cycles que vous avez fait sur un autre dispositif et nous vous les validons gratuitement). C’est seulement dans ces conditions que nous pouvons garantir une efficacité maximale de sympto et une contraception écologique optimale.

Réponse 2014-11-24 14:14:00 Bonjour Madame, Je vois que vous nous avez bcp sollicité ces derniers jours, vous avez bien raison: est-ce que vous avez au moins laissé un message positif sur le Google Play, sur les Forums féminins, etc.? Est-ce que vous avez rempli notre page « Gagner un livre … » pour communiquer la sympto dans votre proche entourage? Merci de votre réponse! A vous maintenant: L’histoire de ne pas avoir des rapports quand on veut pendant la phase rose infertile est dépassée déjà avec Rötzer et à forte raison sur sympto: n’oubliez pas que nous ne sommes plus dans les années 80. Si vous avez quelques doutes par rapport au reflux/élixir, il y a le teste du verre d’eau, deux fois expliqué dans le manuel. Je reprends l’ensemble de votre texte et vous réponds dans vos commentaires: D’abord bravo pour vos observations consciencieuses! vous: J’avais tout d’abord une question et plusieurs observations/suggestions sur le manuel. Je vois que vous mettez ma montée de température dès le jour 17, alors que je ne suis qu’1 dixième de degrés plus haut. J’ai bien lu dans le manuel que vous mettiez ceci pour que les femmes qui n’ont pas de « vrai » montée puisse aussi repérer leur ovulation. H: vous mélangez un peu les éléments: il faut distinguer le début de la montée des exigences de la montée. Dans Rötzer NFP-sensiplan, c’est défini comme cela, ce sont les meilleurs méthodes, dans le CLER il y a une autre manière de faire, moins précise. Désolé. Mais moi j’ai une « vrai » montée le jour 20, n’est se donc pas plus prudent de considéré les jour 17, 18 et 19 encore ne plateau bas? H: pas du tout : le jour 20, jour de la troisième étoile pleine, le message vous demande de nous contacter – ce que vous avez fait! – pour valider la montée si vous êtes nouvelles sur sympto: or je peux vous dire qu’avec le jour Sommet excellent et cette troisième montée, confirmée par le jour 21, la non fertilité est totalement garanti! Pour vous rassurer prenez encore la température demain est les jours suivants: si votre progestérone travaille bien, cela devrait rester en haut, sinon cela baisse à nouveau et c’est bientôt l’arrivée des règles . Ensuite pour le manuel, je voulais dire que je pense personnellement que des photos de la glaire aux différentes « étapes » seraient plus claires que des schémas. H: quels schémas: on n’a que des illustrations dans la partie 1? Pas vu? Mais il faut une conseillère pour approfondir cela, cela signifie vous devez avoir des Pâquerettes. Et une photo du « test du verre d’eau » pour les « pertes blanches » et une pour l’élixir serait aussi bienvenue. Qu’en penser vous? HW: c’est une bonne idée, je retiens. Mais on pourrait y mettre bien plus d’images encore… On n’est jamais parfait… Pour l’application mobile, je me suis aussi dis que moi je l’avais trouvé après le site internet mais peut être serais t’il bon à la première ouverture au moins de signaler aux utilisatrices qu’il faut lire le manuel pour comprendre les subtilités de la symptothermie? HW: Dans le message des 7 jours, relisez-le, on le dit. Mais vous savez, il y en a peu qui lisent tout de suite le manuel et on ne veut pas jouer à la maîtresse d’école. :) Par exemple avec une fenêtre comme celle qui nous propose d’aller au tableau de pilotage. Quand aux explications sur la prise de température je trouve qu’il y a des choses peu ou pas expliqué. Je pense au type de thermomètre car il y a des thermomètres maintenant qui extrapole la température (notamment ceux qui la prennent en 10 sec) se qui est bien pour savoir si l’on a de la fièvre mais pas précis si l’on veut sa « vrai » température… H: là je ne suis pas d’accord, on dit pas mal de choses sur les thermomètres; 10 secondes, cela ne donne pas des résultats fiables chez toutes les femmes. Nous espérons des thermomètres plus rapide et fiables mais avec le peu de femmes qui s’observent, qui veut se lancer dans un produit nouveau à plus d’un million d’E? Et avec un thermomètre au gallium il faut 3 min pour prendre la température et cela n’est pas spécifié non plus. H: ce n’est pas dit, juste, mais nous pensons qu’il faut favoriser ce qui est plus rapide, plus simple. On ne fait que conseiller les best of. Ces histoires des femmes qui disent qu’il n’y a que le gallium qui donne des bons résultats, c’est du passé. Je pense qu’il serait peut être important aussi de dire qu’il faut noter un éventuel changement de thermomètre (peut être à mettre dans la catégorie « incidents »?). H: cela on le dit p. 63. Non ce n’est pas un incident, c’est une chose exceptionnelle. Et enfin je ne comprend pas pourquoi vous dites que l’on peut prendre sa température après avoir été au toilette, il me semble pourtant qu’il faut avoir été couché au moins 1h (en cas de réveil nocturne) pour pouvoir avoir sa température exacte ou en tout cas pris dans les mêmes conditions chaque jour? H: Les conditions ne doivent pas être exactement les mêmes chaque jour: Rötzer avait allégé la rigidité du protocole médical initial. C’est à la femme de découvrir sa sensibilité par rapport aux changements. Et elle doit noter si elle a été aux toilettes dans les remarques. Ensuite je ne trouve pas du tout claire les explications sur se qui se passe après l’essai gratuit… Est ce que le site internet et l’appli mobile deviennent payante? La page technique aussi qui compare les applis mobile n’est pas du tout claire pour moi, je ne comprend pas vraiment les différences entre les différentes versions…. Puis je avoir une explication? Merci pour votre réponse! Cordialement, BRIS Mélanie. H: Je vous ai déjà répondu. Quant à vos questions sur la page technique: ce sont lesquelles? Dire c’est « n’est pas clair pour moi » ne nous aide pas. Je vous invite à lire les explications sur le produit Pâquerette et Pâquerette PLUS. A part cela, les catholiques représentent le seul et unique mouvement spirituel/religieux qui s’est intéressé au cycle féminin. Le seul! C’est énorme! Mais malheureusement, ils sont restés aux années 80. Il est aussi écrit qu’il ne faut pas mettre la lumière sous le boisseau – ce qu’ils font hélas, c’est cela le grand drame. Merci de vos commentaires et bonne suite sur sympto Cordialement Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE

Question 2014-11-24 11:44:19 A oui, et j’ai oublié de dire également qu’en période « rose » infertile avant les règles, on ne peut avoir de rapport sexuel avant le soir, puisque si l’on a des rapport sexuel le matin et que l’on se rend compte dans la journée que c’est une journée fertile on a pris un risque! Mais je n’ai pas vu cela écrit non plus?

Question 2014-11-24 11:31:56 Bonjour, J’avais tout d’abord une question et plusieurs observations/suggestions sur le manuel. Je vois que vous mettez ma montée de température dès le jour 17, alors que je ne suis qu’1 dixième de degrés plus haut. J’ai bien lu dans le manuel que vous mettiez ceci pour que les femmes qui n’ont pas de « vrai » montée puisse aussi repérer leur ovulation. Mais moi j’ai une « vrai » montée le jour 20, n’est se donc pas plus prudent de considéré les jour 17, 18 et 19 encore ne plateau bas? Ensuite pour le manuel, je voulais dire que je pense personnellement que des photos de la glaire aux différentes « étapes » seraient plus claires que des schémas. Et une photo du « test du verre d’eau » pour les « pertes blanches » et une pour l’élixir serait aussi bienvenue. Qu’en penser vous? Pour l’application mobile, je me suis aussi dis que moi je l’avais trouvé après le site internet mais peut être serais t’il bon à la première ouverture au moins de signaler aux utilisatrices qu’il faut lire le manuel pour comprendre les subtilités de la symptothermie? Par exemple avec une fenêtre comme celle qui nous propose d’aller au tableau de pilotage. Quand aux explications sur la prise de température je trouve qu’il y a des choses peu ou pas expliqué. Je pense au type de thermomètre car il y a des thermomètres maintenant qui extrapole la température (notamment ceux qui la prennent en 10 sec) se qui est bien pour savoir si l’on a de la fièvre mais pas précis si l’on veut sa « vrai » température… Et avec un thermomètre au gallium il faut 3 min pour prendre la température et cela n’est pas spécifié non plus. Je pense qu’il serait peut être important aussi de dire qu’il faut noter un éventuel changement de thermomètre (peut être à mettre dans la catégorie « incidents »?). Et enfin je ne comprend pas pourquoi vous dites que l’on peut prendre sa température après avoir été au toilette, il me semble pourtant qu’il faut avoir été couché au moins 1h (en cas de réveil nocturne) pour pouvoir avoir sa température exacte ou en tout cas pris dans les mêmes conditions chaque jour? Ensuite je ne trouve pas du tout claire les explications sur se qui se passe après l’essai gratuit… Est ce que le site internet et l’appli mobile deviennent payante? La page technique aussi qui compare les applis mobile n’est pas du tout claire pour moi, je ne comprend pas vraiment les différences entre les différentes versions…. Puis je avoir une explication? Merci pour votre réponse! Cordialement, B.

B:

Bonsoir, Merci pour cet échange très intéressant! Je suis d’accord avec votre point de vue sur la pastorale et l’évaluation que devrait proposé l’Eglise catholique. J’avais encore une question sur l’observation de l’élixir…..

Harri:
Tout d’abord il faut quand même avouer une chose: l’Eglise catholique représente le seul courant spirituel au monde qui s’est intéressé au cycle féminin! Pour nous c’est capital à dire et à redire! Nous lui sommes infiniment reconnaissants.

Mes amis protestants sont encore loin de cette illumination! N’en parlons pas des autre religions qui en sont à des années lumières! On a quelques femmes New Age ou écolos: là cela croche parfois, beaucoup de femmes de bon sens aussi dont on ne connaît pas la religion. Mais nous connaissons surtout bcp de femmes catholiques qui prennent la pilule et qui ne veulent rien entendre de la sympto… Notre travail est très difficile.

Le Vatican est totalement en faveur la Symptothermie – je crois que c’est un malentendu – mais dans le conseil pontifical à Rome il n’y a aucun spécialiste qui serait là comme il se devrait pour évaluer les méthodes présentées dans le monde. Résultat: sur la plupart des applications (qui sont non catholiques) vous trouvez la méthode du calendrier.

Ce que je veux dire: j’essaie secouer le conseil Pontifical depuis 15 ans, lui ouvrir les yeux de ce qui pourrait être fait très simplement: dire qu’il y a plusieurs méthodes naturelles, plus faciles et moins facile, plus efficaces et moins efficaces, comme cela les gens remercierons l’Eglise, chacun peut choisir, une chance pour l’Eglise qu’elle ne voit pas! Il faut une instance au Vatican qui tranche parmi les méthodes sinon chaque école campe sur sa version et devient sectaire.

Bien sûr on pourrait s’inquiéter si le cycle ne revient qu’après 6 mois ou un an, mais ce n’est pas un sujet qui intéresse les médecins. C’est simplement normal après des années à hormones. Vous avez encore l’âge en votre faveur, pas 35 ans avec 20 ans de pilule – on en a ici! Mais ne vous faites pas de soucis à ce propos: pour cela il y aura une conseillère qui pourra vous rassurer et vous aider!

Belle journée Cordialement Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE

Question 2014-11-12 21:26:10 Bonsoir, Mais si le cycle ne c’est pas « remis » au bout d’un certain temps, doit on s’inquiété? Non, non loin de moi l’idée d’en faire une guerre ou de jugez. Je trouve votre initiative très positive.

Je sais de plus que l’abstinence n’est pas forcément faite pour tous mais la proposée est importante je pense. Le CLER n’étant qu’un mouvement d’église, si il ne suit pas les recommandations des écris tel que Humanae vitae il ne reflète pas forcément l’avis de l’Eglise. Je suis d’accord avec vous que la pastorale est (toujours :-) ) à améliorer. En tout cas se que je voulais dire c’est que personnellement j’ai compris votre écris comme une affirmation que le Vatican était contre la symptothermie, et cela n’est pas le cas. Et cela ne m’a pas vraiment plus de lire (ou en tout cas de comprendre) ça en tant que catholique qui est venu à la symptothermie justement grâce à l’Eglise. Mon but n’était pas du tout de critiquer votre initiative, juste de dire mon désaccord avec cette présentation de l’avis du Vatican. :-) Merci de votre réponse. Cordialement, B

Réponse 2014-11-12 16:22:59 Bonjour Madame Merci d’avoir si bien lu le manuel! Si la température baisse vers la fin des règles et non pas au début, cela n’est pas grave, mais montre clairement que le cycle ne s’est pas encore retrouvé. Il n’y a de toute façon jamais un automatisme! Je vous remercie de vos commentaires sur la page 90 – 91: je viens d’étudier Humanae vitae et Amour et responsabilité: Ces écrits demandent explicitement que la symptothermie soit améliorée, affinée, modernisée, ce qui n’est pas du tout le cas du CLER! Comment le catéchisme peut-il parler de « périodes infécondes » si on ne les connaît pas vraiment, si cette notion est approximative, donc très déstabilisante et angoissante pour la femme? Il faut commencer par les points qui peuvent accrocher les jeunes catholiques à la sympto: si au moins le CLER pouvait garantir la phase infertile comme nous, les catholiques ne s’offusqueraient pas ou moins à cause de l’abstinence. Ce point important serait à mettre dans la pastorale et à expliquer dans son contexte. Un couple qui va se marier à l’église et qui habite déjà ensemble (avec la pilule) comment voulez-vous décrocher ces femmes de leur sacro sainte pilule? En leur assénant l’abstinence? C’est parfaitement juste et vrai, mais brutal et pas pastoral du tout. Il y a un chemin pour y arriver. Partout l’Eglise évite de culpabiliser les gens, pourquoi alors les culpabiliser dans ce domaine? Vous avez passé par des années à hormones, le préso aurait été un moindre mal, et ce n’est pas un préso occasionnel (que les hommes n’aiment de toute façon pas) qui va remettre en question la symptothermie. Mais si cette abstinence vous convient, tant mieux. Mais ne jugez pas les autres qui n’ont pas encore faire ce chemin. Donc n’en faites pas une guerre de religion comme c’est le cas du CLER vis-à-vis de nous, qui ne veulent surtout pas reconnaître la vétusté de leur méthode et qui ne voient pas la poutre dans leur oeil! Je vous remercie de votre compréhension et me réjouis de vous lire Cordialement Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE

Question 2014-11-12 14:27:52 Bonjour, Un autre message qui porte sur les pages 90 – 91 du manuel et là soit disant attitude du Vatican vis à vis des méthodes symptodermiques… Comme vous l’avez très bien dis en début de manuel ce sont des catholiques qui ont développé les méthodes « naturelles » dans un premier temps. Je ne peux aussi que vous cité le catéchisme de l’Eglise catholique lui même : « Point n° 2370 du catéchisme de l’Église catholique : « la continence périodique, les méthodes de régulation naturelle des naissances fondées sur l’auto observation et le recours aux périodes infécondes sont conformes aux critères objectifs de la moralité. Ces méthodes respectent le corps des époux, encouragent la tendresse entre eux et favorisent l’éducation d’une liberté authentique. » De plus je peux vous donner quantité de lien de diocèses qui encourage à s’adressé au Cler et à se pencher sur les méthodes de régulation naturelle des naissances. Pour exemple : http://clermont.catholique.fr/decouvrir-le-diocese/mouvements/cler/les-differentes-techniques-de-regulation-des-naissances.html Le site méthode naturelle du CLER explique aussi très bien la vrai position de l’Eglise catholique sur le sujet : http://www.methodes-naturelles.fr/ Vous semblez vouloir faire circuler des informations véritables sur le fonctionnement de la femme et de ces cycles et des valeurs que cela impliques, tel que la fidélité. Il serait donc important que vous fassiez circulez des informations tout aussi véridique sur la position de l’Eglise catholique. Bonne continuation. Cordialement, B

Question 2014-11-12 10:53:07 Bonjour, J’ai lu la partie sur les règles qui ne commence donc qu’avec un saignement suffisant et surtout avec une baisse de température. Je m’étais déjà observer un peu il y a quelques temps mais c’était après un arrêt de pilule et une mise en place de stérilet. J’avais fait cela pendant plusieurs mois (7 mois) mais de façon assez incomplète. Je préfère donc recommencer à zéro plutôt que de rentrer ces anciens cycle qui n’était pas du tout dans les mêmes conditions. Ma température ne baissait qu’à la fin de mes règles. Je ne sais pas encore si cela va se reproduire mais est ce que cela peut être lié au stérilet? Si cela se reproduit qu’est ce que cela signifie? Bonne journée. Cordialement, B

Réponse 2014-11-08 14:33:47 Bonjour Madame, C’est une question très pertinente, C’est pour cela elle est abordée dans la 2e partie du Manuel! Pour faire simple, cela n’a aucune importance quand vous mettrez les 3 gouttes pourvu que vous les mettiez! On eut en rediscuter volontiers dès que vous aurez lu le passage concerné! Excellent WE Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE

Question 2014-11-07 19:05:30 Bonjour, Mes règles commencent toujours par des saignements très peu abondant, puis moyenne puis abondante. Je n’aurais 3 gouttes au milieu de mes règles, qui « re-diminuent » ensuite. Pourquoi considérer que les règles ne commencent que quand celle ci sont abondantes?
Réponse 2014-11-07 15:25:24 Notice légale: sympto est absolument fiable. Est-ce que vous avez vu la page ‘études cliniques’ sur sympto.org? Mais vos observations sont-elles fiables aussi? Sans la qualité de vos observations, la sécurité de sympto ne peut pas être garantie. Si vous voulez tester votre qualité et l’améliorer, il vous faut 6 mois de suivi avec une conseillère (ou alors vous entrez 6 anciens cycles manuels ou vos cycles que vous avez fait sur un autre dispositif et nous vous les validons gratuitement). C’est seulement dans ces conditions que nous pouvons garantir une efficacité maximale de sympto et une contraception écologique optimale.
Réponse 2014-11-07 15:23:42 Bonjour Grand merci de votre témoignage sur le profil qui en dit long et bravo pour vos premières observations! Bravo pour votre prix: Je vous envoie un large extrait du Roman ‘Sandra et Timmy’ sur votre boîte e-mail ci-joint en document pdf. Ce livre est en vente sur Amazone (version électronique) et sur notre shop (version livre en papier). Je vous prolonge donc tout de suite vos 30 jours d’essai supplémentaires (sans suivi, mais avec accès Premium). Pour aller sur sympto vous pouvez toujours utiliser votre accès web et simultanément votre tactile ou votre portable équipé de java et ainsi profiter de la plupart des fonctions. Regardez vos possibilités techniques ici: http://www.sympto.ch/technique_fr.html Envoyez le pdf du ‘Sandra et Timmy’ à qui vous voulez, surtout à vos amies: en les parrainant amies, vous nous aidez à faire connaître cette cause féminine tout en gagnant des Pâquerettes (voir notre offre)! Pour profiter vraiment de nos conseils et réponses à vos questions, il va de soi que vous devriez avoir intégré l’essentiel de l’approche symptothermique et de l’outil électronique sympto. A cet effet, nous vous suggérons de télécharger notre manuel ‘La Symptothermie complète’ de notre site. Il est aussi possible de demander des consultations personnelles complètes. Parcourez notre site pour connaître le détail. Votre cycle vaut bien ce service de haute qualité. Vous économiserez aussi des frais médicaux. Grand merci de votre feed-back! Bonnes découvertes ! Anna L’équipe sympto Suisse

Nov. 2014: La Liberté belgique parle des « méthodes naturelles » vétustes et ringardes….

Merci de transmettre ce courriel à Mme Valérie Gillioz!

Chère madame,

j’ai lu avec attention votre article sur l’évolution de la contraception, paru le 29 octobre.
je suis en charge des relations extérieures de la Fondation SymptoTherm, qui a pour vocation de promouvoir une contraception écologique et efficace : la symptothermie.

Comme vous pouvez le deviner, nous ne sommes pas des partisans de la contraception hormonale (pilule, implants, stérilet aux hormones, etc).
Mais nous ne sommes pas non plus partisans des méthodes dites « naturelles » (retrait, méthode Ogino…) qui n’ont pas montré leur efficacité, bien au contraire.
Nous sommes en revanche les promoteurs de la méthode symptothermique, que vous évoquez à demi-mot dans votre article, sans la nommer malheureusement (malgré le titre de votre encadré). Or c’est actuellement la seule contraception naturelle vraiment efficace!
Or c’est bien cette contraception nouvelle et efficace qu’il faudrait désormais porter à la connaissance des femmes, et non l’éternel retrait ou l’abstinence…

La méthode symptothermique est aussi sûre que la pilule, les études le démontrent. Mais elle n’est pas médiatisée car encore peu connue (le poids du « tout pilule » est encore très fort).
Et pourtant, c’est dans ce secteur que l’innovation est la plus forte à l’heure actuelle en matière de contraception écologique!
En effet, le développement des applications mobiles permet de rentrer ses observations avec beaucoup de facilité, de suivre son état de fertilité, et surtout de connaître avec une très grande précision le jour de son ovulation.
C’est un vrai saut dans la modernité pour la méthode symptothermique qui est née dans les années 60, comme la pilule, mais qui n’a pas connu le même succès.
Sans doute la symptothermie était-elle trop « responsabilisante » à côté de la pilule « magique ». Effectivement, il faut 6 mois de conseil pour devenir experte, c’est pourquoi notre fondation propose justement ce conseil initial pour garantir la démarche contraceptive dès les débuts de la pratique. Mais ensuite c’est un savoir à vie! La pratique est gratuite de surcroît. Ce n’est donc pas une affaire de revenus mais de connaissance à acquérir.
Nous déplorons que ce savoir ne soit pas porté à la connaissance des jeunes filles. Votre article était intéressant, mais il aurait pu, selon nous, être plus en phase avec les attentes de vos lectrices.

Je vous invite à aller visiter le blog que j’anime pour la fondation, en espérant qu’une prochaine occasion dans l’actualité vous permettra de porter ces informations capitales à la connaissance des femmes. Car les femmes sont de plus en plus nombreuses à rechercher des alternatives sérieuses. Ce serait un bon point pour votre journal si vous ouvriez un peu vos colonnes à ce sujet!

Notez que notre philosophie est celle d’une fondation humaniste. Nous œuvrons pour le bien-être féminin et pour la connaissance de leur corps par les femmes. Notre manuel est sous licence libre, de même que l’algorythme de notre appli sympto ! Sur le plan mondial, cette appli est par ailleurs la plus performante à l’heure actuelle (voir notre étude comparative) ! Etant basés en Suisse, nous serions ravis de nous entretenir avec vous à l’occasion d’un prochain sujet.

Voici les liens que je vous recommande :

http://blog.sympto.org/cest-dans-lair/elles-ont-remplace-la-pilule-par-leur-telephone/

http://blog.sympto.org/sympto-kezaco/#sthash.iXKiR7AE.dpbs

Dans l’attente d’une réponse de votre part, tout au moins d’un accusé réception,
je vous prie de recevoir, chère madame, mes plus respectueuses salutations

Bien cordialement,
Pryska Ducœurjoly

pour la Fondation SymptoTherm

« J’ai le droit de passer au cycle suivant »

Harri:

On n’a pas encore tout vu:

Bonjour

Bon behn, puisque vous avez fait de très belles observations, je vous ai fait exceptionnellement une mise en parenthèse d’une température, technique qui est expliquée amplement dans le manuel mais que vous ne devriez pas appliquer sans vraiment savoir ce que vous faites (pas sans avoir eu une conseillère!)

Votre cyclogramme montre clairement que vous aviez eu une 1e tentation infructueuse n’aboutissant pas à une ovulation, et une 2e tentation qui a aboutit mais que vous avez une faiblesse marquée de la progestérone ce qui vous raccourcit la phase jaune (sans préservatif!) Pour que nous puissions comprendre cela, vous devriez remplir complètement votre profil: années à hormones synthétiques, alimentation, etc.

Vous n’avez pas accès à ne plus rien: qu’est-ce que vous nous racontez comme bêtise? Au contraire, vous avez la meilleure appli au monde, gratuite sur laquelle vous avez toujours accès à vos cyclogrammes si vous avez internet sur votre téléphone: Vous vous plaignez de quoi?

L’accès Premium (sur l’ordinateur) en effet ne peut pas être gratuit indéfiniment, vous comprenez? Vous dites ceci: « J’ai relu vos conditions, rien ne m’oblige à prendre un engagement avec vous. J’ai donc le droit de passer à mon cycle 2 et de décider quand je prendrais contact avec une conseillère. »

Vous avez absolument raison, rien ne vous oblige à prendre une conseillère. En attendant vous faite appel à un conseiller qui doit vous remonter les bretelles: . En plus rien ne m’oblige à vous répondre au terme des jours d’essais. En effet, dans votre situation actuelle, 1) on ne peut rien garantir de ce que vous faites, aucune contraception ne peut donc être garantie, et 2) il ne faut plus nous demander de vous aider gratuitement. C’est quoi cette expression « droit de passer au cycle suivant » : c’est le comble, jamais entendu cela !

C’est votre corps qui passe au cycle suivant, pas votre volonté: ce n’est pas un droit, c’est une affaire de bonnes observations ou/et de santé. Là dessus on peut travailler: vous comprenez?

Tout est expliqué ici gratuitement: si les femmes ne peuvent pas s’émerveiller de ce qui est leurs corps en apprenant la sympto, mais nous tarabustent comme vous le faites, on n’avance pas, la cause de la Symptothermie est perdue d’avance avec une attitude comme la vôtre. C’est ici mon dernier commentaire que je vous fait pour vous aider et vous réveiller. Inutile de me dire que je vous ai vexé car là vous avez poussé le bouchon trop loin.

Et mon devoir c’est de veiller à ce que ce système soit utilisé honnêtement et à bon escient.

Si vous voulez dialoguer sur vos observations ou sur votre vie, il vous faut une conseillère (qui est soumise au secret médical évidemment).

Bonne journée Cordialement Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE

Question 2014-11-10 20:02:49 Bonjour, J’aimerais passer au cycle 2 merci de me répondre, je prendrais certainement contact avec une conseillère mais pour le moment j’aimerais avoir accès à mes données et continuer à découvrir cette méthode avant de prendre un engagement. Pourquoi n’ai-je plus accès à rien? On me demande prendre un engagement pour récupérer mes données? Aurais-je mal compris? J’ai relu vos conditions, rien ne m’oblige à prendre un engagement avec vous. J’ai donc le droit de passer à mon cycle 2 et de décider quand je prendrais contact avec une conseillère. Laisser moi découvrir votre méthode, merci J’attends de vos nouvelles, Cordialement.

Réponse 2014-11-08 14:55:18 Bonjour Madame Vous avez besoin d’une conseillère pour corriger un élément de votre cycle! Excellent WE Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE
Question 2014-11-08 08:05:59 Bonjour j’aimerais passer au 2 eme cycle et changer de mode de prise de température par la prise rectale merci. Comment faire ? Bonne journée

Réponse 2014-10-20 16:22:35 Bonsoir je me suis permis de vous mettre sur l’option « arrive ce qui vient », c’est une très belle situation et attitude! Mais lisez quand même le chapitre concerné: pour des raisons très précises, il est important de noter les rapports! Bonne suite HW

Question 2014-10-20 16:17:14 Merci pour votre réponse rapide et rassurante, c’est pas facile par mail de se comprendre. J’aurai pu mettre sympto en mode observation si vous préférez. J’ai la chance d’avoir un compagnon très ouvert et très intéressé par notre féminité, cela le passionne. Il est très à l’écoute et m’aide à remplir mon tableau tous les jours, c’est un vrai partage. Nous laissons faire la nature tout simplement. J’apprends grâce à sympto à connaître mes cycles. Nous ne sommes pas tout à fait près pour un bébé mais le sommes nous vraiment un jour alors voilà….c’est notre choix. En ce qui concerne les gynéco, j’ai aussi la chance d’en avoir une assez ouverte, quant à sympto, je n’aborderai pas ce sujet avec elle, je sais que ça ne sert à rien et surtout je ne suis pas là pour vous discréditer. Je crois beaucoup à la symptothermie.Je découvre ça avec beaucoup de plaisir mais pas à la légère.Je prends le temps, c’est nouveau pour moi (10jours en pratique)alors je peaufinerai au fur des mois. Dès que je le peux je lis votre manuel et je le relierai jusqu’à ce que je le comprenne car ce n’est pas toujours facile. En attendant, mon ami et moi faisons attention sans rentrer dans les détails de notre intimité sexuelle et si un bébé arrive et bien…qu’il arrive. Merci et à très vite.

Réponse 2014-10-20 15:44:12 Bonjour, vous aussi! Très désolé de vous avoir blessé! Non, on n’est pas du tout là pour vous faire la morale: ce sont les gynécos dans le monde entier qui vous font la morale si vous utilisez « une de ces méthodes naturelles aléatoires »: vous comprenez notre souci! Si vous allez chez le médecin, enceinte, et vous lui dites que vous faites la sympto, attention les dégâts pour notre cause. Au contraire, les femmes devraient mettre leur cyclogramme bien rempli sous le nez de ces médecins (QUI NE CONNAISSENT PAS LE CYCLE FéMINI) pour qu’ils arrêtent enfin de ridiculiser et humilier les femmes. Cela s’est notre combat principal. Aidez-nous. Oui, pour vous guider, nous sommes absolument obligés de vous signaler ce problème, qui a d’ailleurs été bien développé et justifié dans le manuel. Déjà lu la partie sur les rapports sexuels? Partie 2. La sympto cela peut remettre pas mal les pendules à l’heure, par exemple ces mecs qui ne veulent jamais mettre de préso (c’est la femme qui doit toujours tout gérer), on en connaît des tonnes: envoyez-les moi! Alors si vous êtes ouverte à la discussion, on vous écoute de tout notre coeur. Ici la confidentialité absolue est assurée. Bien à vous Cordialement Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE

Question 2014-10-20 15:16:04 Tout d’abord bonjour me semble t-il… En ce qui concerne la compréhension du monde,heureusement vous n’êtes pas la seule. Pour ce qui est de mon cas, je vous trouve bien dans le jugement. Je vous fais part de mon intimité et en aucun cas je vous permets de me juger sans connaître certains points important de ma vie privée. Je vous prierai par la suite de rester poli, merci. Maintenant ci cela vous intéresse d’échanger je suis ouverte à la discussion. Il me semble que vous êtes là pour me guider et me conseiller, pas pour me faire la morale. J’ai 38 ans, je pense être en âge de prendre mes propres décisions. A bon entendeur Bonne journée.

Réponse 2014-10-20 14:25:52 Comment? En mode de contraception et vous ne vous protégez pas pendant la phase fertile? Je ne comprends plus ce monde! Harri Wettstein

Question 2014-10-20 13:41:59 Merci pour les infos. Oui je suis bien en mode contraception, merci. A bientôt, Delphine
Réponse 2014-10-17 14:42:44 Notice légale (sécurité contraceptive) : sympto est absolument fiable. Est-ce que vous avez vu la page ‘études cliniques’ sur sympto.org? Mais vos observations sont-elles fiables aussi? Sans la qualité de vos observations, la sécurité de sympto ne peut pas être garantie. Si vous voulez tester votre qualité et l’améliorer, il vous faut 6 mois de suivi avec une conseillère (ou alors vous entrez 6 anciens cycles manuels ou vos cycles que vous avez fait sur un autre dispositif et nous vous les validons gratuitement). C’est seulement dans ces conditions que nous pouvons garantir une efficacité maximale de sympto et une contraception écologique optimale. POST SCRIPTUM : merci de confirmer que vous êtes en « mode contraception », pour que nos conseils soient cohérents avec votre besoin ou projet.

Réponse 2014-10-14 17:43:29 Bonjour Madame, Et bienvenue sur sympto! Votre thermomètre doit indiquer les centièmes et être fait pour la prise « basale » sinon votre achat risque de vous décevoir, mais vous pouvez déjà commencer comme cela. Ne vous occupez pas de cette différence, vous prenez oralement et vous mettez ce que vous observez. Cette information vous dit seulement que si – en cas de thyroïde, vous températures sont trop basses par voir orale, vous pouvez les prendre par la voire rectale. Nous avons un manuel complet qui vous explique tout cela en détail Je dois encore vous envoyer la tartine officielle: Nous vous remercions de votre intérêt pour la symptothermie et nous confirmons que nous avons bien reçu votre question. Afin de la traiter dans les meilleurs délais et de manière professionnelle, veuillez vous assurer d’avoir tenu compte des points suivants: a) avoir rempli complètement votre profil mentionnant le nombre d’années (début et fin) à hormones synthétiques. Vous avez aussi validé votre email sur votre accès web pour découvrir votre compte sur sympto.org. b) avoir consulté le nouveau Manuel d’apprentissage complet (sur sympto.org – imprimez-le) pour, en l’occurrence, reformuler votre question de manière plus précise et claire et pris connaissance du roman ‘Sandra et Timmy': http://symptos.ch/shop/sexualite.html?___store=default&___from_store=default c) avoir notamment pris note de l’importante FAQ 6 (sur sympto.org) et de sa réponse; d) si votre question est aussi d’ordre technique, vous assurer d’avoir étudié la page technique http://www.sympto.ch/technique_fr.html et finalement e) nous confirmer que, si nous avons répondu selon votre désir, vous nous enverrez un petit feed-back. Sans celui-ci, nous ne savons pas vraiment si le problème est réglé, ce qui est très frustrant pour ce service gratuit assuré par des bénévoles. Dans l’attente et la joie de vous relire très prochainement, je vous envoie, chère Madame, mes sentiments les meilleurs. Dr. Harri Wettstein Secrétaire de la Fondation SymptoTherm, 1132 Lully, Suisse
Question 2014-10-14 15:56:45

C’est ici que cela commence!

Bonjour, Je viens d’acheter un thermometre, je prends ma température par voie orale. Sur la notice est dit que par voie orale la température est de 37 et par voie rectal de 37,7. Dois je noter ce que je vois sur le thermomètre ou moi même dois je rajouter les 0,7 degrés de différence? Merci »J

A debate about a new vaccination campaign in Africa which sterilizes women

Harri: Do Europeans really know they are sterilizing themselves when taking the pill? Are they so silly not to realize?

Mary Davenport:

Apples and oranges. Europeans know they are sterilizing themselves when they take pills. Africans are told they are getting a tetanus shot.

Sent from my iPhone

On Nov 6, 2014, at 8:55 AM, Harri Wettstein harri@greenmail.ch [nfpprofessionals] wrote:

>
>
> I am shocked about this. But informed consent is not respected either over here (EU/USA, etc.) when it comes to contraception. The natural alternatives to the pill are not presented correctly by most of the MD, which is worse than not mentioning them at all!
> Harri
>
> Le 06.11.14 17:35, paddy jim baggot pjbaggot@hotmail.com [nfpprofessionals] a écrit :
>>
>>
>> In Africa women want to have children.
>> Lots of Children.
>> to sterilize them against their will, without informed consent
>> informed consent came out of nuremburg trials
>>
>> this is a crime against humanity
>>
>> if coercive abortion is a crime against humanity
>> similarly sterilization
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>> To: nfpprofessionals@yahoogroups.com
>> CC: aaplogboard@yahoogroups.com
>> From: nfpprofessionals@yahoogroups.com
>> Date: Thu, 6 Nov 2014 07:43:56 -0800
>> Subject: [nfpprofessionals] Anti-HCG vaccines: Please show ssolidarity with Catholic and othern Christian medical professionals in Africa
>>
>>
>>
>> The Kenyan Catholic bishops have been speaking out about the « tetanus » campaign for several months. They would not do so frivolously. In developing countries goverrment health ministers and many obgyn’s, especially in academic institutions are bought off by population control organizations.
>> What is new is the testing of the vaccine by Catholic doctors, but there has been suspicion of this vaccine for months
>> Yes, I would like to see more details about the exact tests.
>> In the Philippines when this happened the identical vaccine was tested and found to contain HCG. WHO first claimed that there was no HCG, then when offered proof, claimed it was a contaminant.
>> I called Walley in Kenya yesterday to check. He will have the doctors – WHO AT GREAT RISK TO THEMSELVES obtained the WHO tetanus vaccine for independent testing – produce the documents. If they haven’t been arrested etc.already.
>> We must pray for our colleagues in Kenya and Nigeria. This communication came through Henrietta Williams, whom many of you in FertilityCare know.
>> These are our fellow Catholic physicians and out bishops.
>> Look at Henrietta’s original post, just above Walley’s post, in the original email. Walley is well known in FIAMC and published the official international Catholic response on the website to the Irish sepsis death and on many other occasions.
>> Here are some of the articles about the Kenyan bishops, one from Vatican radio.
>> Kenya Conference of Catholic Bishops criticise Tetanus vaccinations Vatican Radio
>>
>>
>>
>> image
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>> Kenya Conference of Catholic Bishops criticise Tetanus v…
>> Kenya Conference of Catholic Bishops criticise Tetanus vaccinations
>>
>> View on en.radiovaticana.va
>>
>> Preview by Yahoo
>>
>>
>>
>> Here is the statement of the bishops.
>> http://www.kccb.or.ke/home/KCCB/press-statement/
>> And another article.
>> KENYA: Catholic Bishops Urge Ministry of Health to Come Clean on Tetanus Vaccine : CISA NEWS AFRICA
>>
>>
>>
>> image
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>>
>> KENYA: Catholic Bishops Urge Ministry of Health to Come…
>> KENYA: Catholic Bishops Urge Ministry of Health to Come Clean on Tetanus Vaccine Newed by CISA-NEWSAFRICA on · Leave a Comment + -
>>
>> View on cisanewsafrica.com
>>
>> Preview by Yahoo
>>
>>
>>
>>
>> It would be good to show more solidarity with Catholic health professionals and increase awareness of what actually is happening. One colleague, Phili Njemanze, who is a neurologist trained in the USA, and president of the Owerri state Catholic medical assn. in Nigeria, had his hospital seized by the government because he opposed population control measures and made them public.
>> Mary D
>>
>>
>>
>
>

blocage des catholiques, surtout des « grandes pointures »

Mon commentaire:
Nous on est là pour secouer la conscience des gens, des catholiques aussi. Se faire humble quand on a de la renommée, c’est évidemment pas chose gagnée d’avance.
Donc si on met à nu des dysfonctionnements et incohérences gravissimes d’une organisation alors quelle aurait tout intérêt à faire ce petit changement dans leur communication que nous leur proposons, on est tout de suite taxé de culpabilisateur et de moraliste…

ce que je lui ai répondu:

Cher J,

Je sais que tu as beaucoup à écrire et à faire mais je te demande de bien vouloir lire tout mon message et de me répondre à tête reposée.

Bien cordialement
Harri

Harri, je n’aime pas du tout le ton de ton message. Je l’avais senti au départ, mais là ça se confirme: tu est culpabilisant et moralisateur. Tu n’arriveras à rien avec ce langage. Tu me reproches de ne pas avoir parlé de méthodes naturelles avec ces jeunes. Je t’ai dit que je n’ai pas eu le temps, qu’ils ne m’ont même pas posé des questions sur ces méthodes, car ils ne vivent même pas en couple et ils veulent s’épanouir sur le chemin de la chasteté. En écrivant qu’en ne vous aidant pas, je fais le lit de l’industrie, tu poses un jugement de valeurs. Tu ne connais rien de mon engagement avec mon épouse. En traitant de sectaires Serena et Bilings, regarde comment tu t’y prends.
Je suis parfaitement conscient et au courant de tout ce que tu m’écris, mais avec le ton négatif comme le tien, tu te fermes des portes.
Dommage.

J

> Le 2014-10-31 à 12:06, Harri Wettstein a écrit :
>
> Merci J pour tes réflexions que tu me fais partager!
>
> C’est rendre honneur aux cathos qui on développé la méthode voici 30 – 40 ans, que de défendre la symptothermie; les protestants et autres évangéliques n’ont aucune sensibilité par rapport à la théologie du corps pour l’instant. Donc ma démarche est là pour essayer d’ouvrir les yeux aux cathos et écolos d’abord, les autres chrétiens viendront ensuite, je les connais trop bien, je suis protestant.
>
> Avec mes groupes de jeûne, j’avais bien plus de succès dans les paroisses catholiques!
>
> Ce que je reproche à Serena, Billings et autres associations, devenues carrément sectaires (par derrière, par devant on se donne cool), c’est de ne pas se remettre en question, par exemple, en améliorant leur méthode, en la mettant sur les applications (donc on affiche la modernité sans la vivre, je ne veux pas les culpabiliser mais les réveiller). C’est inadmissible et contraire à Humanae vitae qui souhaitait que la méthode soit affinée, améliorée, ce que nous avons fait. Sinon, comme dit Jean-Paul II, la femme doit sans arrêt craindre une grossesse non désirée, c’est le premier souci à enlever.
>
> Apprendre à remplir des fiches au crayon et dire aux couples qui veulent décrocher de la pilule « attention, c’est l’abstinence pendant les jours fertile et rien d’autre » (en plus avec une méthode qui délimite mal la phase fertile), ces organismes créent un énorme malaise chez et un rejet par les jeunes couples catholiques. Ce sont eux qui culpabilisent et pour rien!
>
> Nous on ne culpabilise pas du tout: on dit au couple de choisir pendant la phase fertile et de savoir qu’il y a des risques avec le préso, surtout en phase très fertile. De toute façon les hommes n’aiment pas le préso à la longue, ce n’est donc pas un sujet majeur dans un couple stable, un sujet passager qui peut avoir sa place pendant la phase d’apprentissage. Mais cette liberté que le couple assumera à sa manière nous est farouchement reprochée par Serena, Billings, etc. Ils ont essayé plusieurs fois aussi de nous culpabiliser, de nous mettre au pilori, et comme ils n’avaient pas de succès, ils nous ont exclus des congrès internationaux. Voilà le dialogue inter-religieux!
>
> Mais avec leur attitude de ne pas mettre cette information partout (de ne pas parler du sujet, de l’éviter comme toi), de ne pas améliorer leur méthode, de ne pas chercher une approche pastorale et psychologique, ils mettent la lumière sous le boisseau. On vit quand même une époque de l’écologie et une chose si précieuse que le corps a droit à un maximum de respect.
>
> Tu ne leur as pas parlé de la sympto: comment veux-tu que les jeunes sachent que parmi les méthodes naturelles, décirées comme « pas fiables et compliquées », donc totalement désuètes, il y en a une, la symptothermie, qui est tout à fait efficace? Par la rétention d’information tu les prives du choix éclairé.
>
> Parler de la sexualité sans parler de la contraception, c’est continuer à séparer la sexualité de l’ensemble du corps et de la personne dont fait partie la fertilité! On va droit vers les solutions « gender » à la Apple/Facebook qui donnent 20’000 $ aux femmes pour qu’elles congèlent leur ovules en vue d’une fertilisation in vitro 20 ans plus tard. C’est aussi jouer le jeux des manuels qu’on trouve en librairie sur la sexualité: « arrêtons cette fertilité embêtante », c’est leur message de fond, pour pouvoir nous consacrer entièrement à la sexualité, pense-t-on. Mais quelle sexualité? Et combien de femmes sont vraiment satisfaites de la contraception hormonale avec tous les effets secondaires? Elles souffrent en silence, elle n’osent pas exprimer leur désarroi car tout de suite taxées de ringardes ou rétrogrades. Tu connais très bien ces effets, je ne dois pas en rajouter. Mais c’est la femme qui doit être l’esclave de la contraception.
>
> En effet, ce « marché » symptothermique est presque mûr chez les cathos et chez les écolos de tout bord! Le Magister dit quelque chose de tout à fait vivable pourvu que la méthode qui tienne la route! Cette méthode existe. Et c’est notre ministère chrétien de ouvrir ce marché. Pour son marketing très subtile, la pharma en dépense des milliards, et nous, avec trois fois rien, du bénévolat (cela frise le martyre), si nous avons une attitude de marketing, « un bon produit à vendre », cela nous est reproché. En ne nous aidons pas, tu fais le lit de l’industrie pharmaceutique. Ce que nous vendons, c’est essentiellement des conseils de femmes pour que d’autres femmes puissent apprendre la méthode, connaître leur corps et d’avoir une meilleure vie de couple.
>
> Excuse-moi d’avoir été direct et entier, je te remercie de m’avoir lu. Tes commentaires sont toujours très appréciés!
> Excellent WE
> Harri
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
> Le 31.10.14 15:35, J a écrit :
>> Bonjour Harri
>>
>> C’est une fausse impression. Je l’ai écrit, si j’ai effacé ton message, c’est à cause de ce que tu as écrit sur Serena qui font un bon travail. De plus, la sexualité est un thème tellement vaste, il ne faut pas la réduire à la symptothermie. Je n’ai même pas eu l’occasion et le temps d’en parler le soir avec les jeunes. Ce thème demandera une soirée à elle seule. Par contre, les cathos, comme les protestants, ont une conscience, et ce qui en est de la contraception, c’est personnel à eux, même si l’Église catholique prône les méthodes naturelles (je pense d’ailleurs que c’est la seule qui va aussi loin, d’où peut-être ton malaise, tu t’attends à ce que les pathos embarquent. Est-ce que les protestants vont aussi loin dans leurs discours, je ne sais pas). De toute façon, je ne pense pas qu’il faille culpabiliser, il faut surtout respecter les personnes dans leurs choix. On leur propose les différentes méthodes, mais c’est à elles de choisir. Si on refuse que tu en parles, c’est peut-être parce que c’est trop ton truc, que ça fait trop marketing, que tu veux vendre quelque chose. Je ne sais pas. À toi de te questionner sur ton approche, sans nécessairement envoyer la balle aux cathos qui te semblent avoir des préjugés. Et les autres? C’est un problème de société.
>>
>> Bon courage. Continuons à prôner l’amour et le respect de la nature.
>>
>> J
>>
>>
>>> Le 2014-10-31 à 06:26, Harri Wettstein a écrit :
>>>
>>> Bonjour Jacques
>>>
>>> Je suis intervenu sur ton blog lorsque tu avais annoncé la soirée sur la jeunesse et la sexualité mais mes commentaires ont été effacés.
>>>
>>> Cela me donne la triste impression que notre cause pour une symptothermie moderne, efficace et écologique tombe totalement en désuétude chez les cathos: il semble très gênant d’en parler, surtout pour rectifier les préjugés et idées reçues de certains catholiques qui te trouveront toujours une bonne excuse pour écarter ce sujet ou pour maintenir les préjugés.
>>>
>>> Est-ce que tu aurais l’amabilité de me répondre à mes interrogations?
>>>
>>> Excellent WE
>>> Harri
>>>
>>> –
>>> Harri Wettstein, Dr en psy.
>>>
>>> Sécheron 8 – CH-1132 Lully VD
>>> phone +41 21 802 44 18 fax +41 21 802 37 35
>>> skype: sympto.ch
>>> harri-wettstein.de
>>> http://www.symptotherm.ch, http://www.sympto.org & Symptos.ch
>>>
>>>
>>> Bonjour J,
>>>
>>> Merci infiniment de tes lumières!
>>>
>>> Il y aurait quand même le côté écologique à exploiter, rien n’empêche les Cathos à en parler au moins dans les écoles catholiques et à mettre une bonne information dans tous les lieux de culte et de paroisses. Mais cela ne se fait pas. L’Église pourrait être audible si elle exploitait toutes les mesures à sa disposition et elle en a.
>>>
>>> Si on chemine avec les couples, il faut être prêt à leur offrir quelques chose d’attrayant, une belle application avec un bon programme d’interprétation, avec un service de conseillères fiable et rapide, etc. Serena pourrait se servir de sympto mais elles préfèrent rester dans les années 80! Une approche moderne n’empêche pas la femme d’apprendre une vraie démarche, pas seulement une technique, au service de la famille.
>>>
>>> Désolé mais je trouve ton argument un peu court.
>>>
>>> Bonne suite
>>> Harri
>>>
>>>
>>> Le 12.05.14 14:31, Jacques Gauthier a écrit :
>>>> Bonjour Harri
>>>>
>>>> 1) L’Église au Canada n’a plus vraiment d’audience. Elle diffuse par petits groupes Serena, mais c’est dans le désert. La mentalité contraceptive est trop puissante. Les jeunes en général sont ailleurs. Les prêtres sont débordés.
>>>>
>>>> 2) Pour Serena, c’est toujours une question de temps, d’engagement, de ressources humaines. Ça se fait à petits pas et à la demande des couples, mais ça se fait.
>>>>
>>>> 3) Pour la préparation au mariage, le programme est très chargé. Ce ne sont plus tellement les prêtres que les laïcs qui donnent la formation. La régulation des naissances est une question parmi d’autres, et elle doit être donnée dans une rencontre sur la sexualité, la fécondité et la fidélité. Beaucoup trop d’éléments importants en une heure ou deux. Souvent, on donne l’adresse de Serena ou Billings, et si des couples sont intéressés, ils appellent. Mais, ici comme ailleurs, on chemine avec les couples, là où ils sont rendus, et on propose, tout en respectant leurs consciences. On ne peut que témoigner ce que l’on vit, et si les couples engagés ne vivent pas la symptothermie, alors ils n’en parlent pas.
>>>>
>>>> Le défi est immense face à une société marchande et individualiste qui mise sur le plaisir et l’instantanéité. C’est un problème de civilisation. L’Église a une parole, mais comme celle de Jean Baptiste, elle retentit dans le désert. Continuons tout de même à partager ce beau projet de vie d’une sexualité responsable, féconde, fidèle et vraie.
>>>>
>>>> J
>>>>
>>>>
>>>> Le 2014-05-12 à 06:29, Harri Wettstein a écrit :
>>>>
>>>>> Bonjour J,
>>>>>
>>>>> je te suis occasionnellement sur fc et j’admire ton assiduité.
>>>>>
>>>>> Je t’écris à cause de sympto.org, notre grand projet de vie, et j’aimerais avoir tes lumières à ce propos:
>>>>>
>>>>> 1) pourquoi l’Eglise ne diffuse pas cette information sur le cycle féminin à grand échelle, à tout le monde? Pourquoi Serena n’est-elle pas mieux connue au Canada? Elle devrait être massivement soutenu par l’Eglise et ne pas figurer comme la petite dernière…
>>>>>
>>>>> car: cela changerait le monde en quelques semaine et redorerait grandement le blason de l’Église auprès de la jeune génération.
>>>>>
>>>>> 2) Si la régulation naturelle des naissance est fiable et, en plus écologique, pourquoi l’Eglise ne développe-t-elle pas une bonne application téléphonique? (On veut difficilement se faire opérer par un chirurgien qui utilise le méthodes des années 1980: pourquoi alors – avec Serena – avoir une méthode « naturelle » des années 80??)
>>>>>
>>>>> 3) Je pense qu’il y a aussi un sérieux problème pastoral: quand le prêtre donne une préparation au mariage, très souvent, le couple manque pour la partie Régulation naturelle des naissance » car vivant déjà ensemble et pratiquant une contraception hormonale…
>>>>>
>>>>> Je sais que tu travailles ces jours avec les prêtres: ce serait un bon sujet de discussion, ou bien?
>>>>>
>>>>> Comment faire connaître la symptothermie chez les catholiques autrement?
>>>>>
>>>>> Belle conférence!
>>>>> Harri
>>>>> –
>>>>> Harri Wettstein, Dr en psy.
>>>>>
>>>>> Sécheron 8 – CH-1132 Lully VD
>>>>> phone +41 21 802 44 18 fax +41 21 802 37 35
>>>>> skype: sympto.ch
>>>>> harri-wettstein.de
>>>>> http://www.symptotherm.ch, http://www.sympto.org & Symptos.ch
>>>>>
>>>>>
>>>>>
>>>>>
>>>>>
>>>>> Le 10.05.14 19:08, J
>>>>>> Bonjour Harri
>>>>>>
>>>>>> Ce courriel est le bas, tu peux m’écrire à cette adresse.
>>>>>>
>>>>>> À bientôt.
>>>>>>
>>>>>> J
>>>>>>
>>>>>> Le 2014-05-10 à 11:25, Harri Wettstein a écrit :
>>>>>>
>>>>>>> Bonjour J,
>>>>>>>
>>>>>>> C’est Harri, auteur du « Le jeûne pour la vie » qui t’écrit.
>>>>>>>
>>>>>>> Une nouvelle version électronique augmentée de ce livre sera bientôt prête mais je voulais t’écrire à propos d’un tout autre domaine qui nous préoccupe beaucoup, Christine et moi, visible sur sympto.org.
>>>>>>>
>>>>>>> J’ai un email jacgau@aei.ch et jacgau@sympatico.ca: lequel est le bon?
>>>>>>>
>>>>>>> Au plaisir d’avoir de tes nouvelles.
>>>>>>>
>>>>>>> Merci et un très bon dimanche!
>>>>>>>
>>>>>>> Harri
>>>>>>>
>>>>>>> –
>>>>>>> Harri Wettstein, Dr en psy.
>>>>>>>
>>>>>>> Sécheron 8 – CH-1132 Lully VD
>>>>>>> phone +41 21 802 44 18 fax +41 21 802 37 35
>>>>>>> skype: sympto.ch
>>>>>>> harri-wettstein.de
>>>>>>> http://www.symptotherm.ch, http://www.sympto.org & Symptos.ch
>>>>>>
>>>>>
>>>>>
>>>>
>>>
>>>
>>
>
>
> —