Lettre ouverte à Croire.com, à la suite de la journée au Forum Marie-Claire à Paris, 11.6.13

Cher Père,

J’ai trouvé dans l’église de Baume les Dames votre feuillet sur le mariage et la sexualité. Tout d’abord, c’est une excellente idée de mettre cette information à l’entrée!

Dans le feuillet sur la sexualité, j’ai lu attentivement votre chapitre « Dois-je contrôler les naissances? »

Je vous cite:

« L’Eglise en a beaucoup parlé. Faut-il appliquer ce qu’elle dit? Et si oui, comment? L’important n’est pas d’obéir à une norme, mais d’être responsable, c’est-à-dire d’écouter la voix de notre conscience, après avoir pris soin d’éclairer, de dialoguer avec votre conjoint et de choisir ce qui est le mieux pour notre vie de couple et l’avenir de notre famille. »

Sur le site de croire.com je trouve encore ceci:

« Parmi ces dernières (méthode de contraception), les unes apparaissent simples, pratiques et sûres – la pilule par exemple -, les autres exigent une vraie responsabilité des deux conjoints : ce sont celles que l’Eglise vous propose et qu’on appelle « méthodes naturelles ». Elles demandent à l’homme de mieux s’adapter au rythme de la femme. Apprendre ce que nous appelons la continence n’est pas simple, mais c’est aussi un véritable signe d’amour. »

Il existe la méthode symptothermique, seule méthode « naturelle » (je dirais plutôt culturelle) qui est aussi sûre que la pilule. Pourquoi vous ne la mentionnez pas, jamais dans vos documents? C’est précisément à cause de cette rétention d’information que les femmes catholiques prennent la pilule nocive, délétère aussi pour la relation de couple, car elles choisissent en faveur de la soi-disante efficacité des méthodes hormonales au détriment de « l’inefficacité colossale » des « méthodes naturelles ». Et c’est parfaitement vrai: seule la méthode symptothermique est sûre et efficace, les autres ne le sont pas. Pourquoi ne pas le dire ouvertement enfin pour aider les couples à faire un bon choix? Qu’est-ce qui vous empêche de le dire?

Ce n’est pas la continence qui rebute en premier lieu les couples (car les messieurs savent se débrouiller avec le préservatif pendant les jours fertiles mais s’en lassent assez vite: pas de quoi fouetter un chat en interdisant inutilement, du point de vue anthropologique, le préso) mais c’est l’inefficacité de certaines méthodes naturelles qui les terrorise: température seule, Billings, Ogino à mettre aux oubliettes! Une fois pour toutes. Définitivement. L’ignorance aussi des responsables à transmettre la symptothermie correctement fait que les gens, cathos et autres, se font une idée totalement fausse de la sexualité chez les catholiques.

Notez bien que le CLER diffuse une symptothermie ultra « light » comparée à la NFP allemande, belge, anglaise ou à sympto suisse, les seules à pouvoir montrer des études cliniques sérieuses (cf. symtpo.org). Pourquoi soutenez-vous une organisation qui ne veut pas améliorer sa méthode symptothermique? Pourquoi laisser les couples dans le brouillard à ce sujet alors que l’Eglise aurait tout à gagner en disant ce que je dis ici: promouvoir la seule méthode naturelle efficace, la symptothermie avec ses doubles contrôles au début et à la fin de la fenêtre de fertilité. Pourquoi faire croire aux gens que l’Eglise est « contre la contraception », elle est contre le mot « contraception » (mais visiblement pas dans vos documents, ce qui me surprend) mais elle n’est pas du tout contre un espacement des naissances responsable. Or être responsable, c’est possible lorsqu’on peut l’être, lorsqu’on a une méthode efficace: on est irresponsable si on utilise une méthode aléatoire et inefficace à moins de laisser faire la nature et accepter le nombre d’enfants qui vient. C’est une attitude tout à fait honnête et respectable, mais ce n’est pas l’attitude de la majorité des catholiques qui vivent dans une société stressante et qui veulent justement pour cela limiter le nombre d’enfants de manière parfaitement sûre.

Lorsqu’une femme allaite, il existe un programme d’allaitement absolument sûr aussi sur sympto.org. Or une mère allaitante doit avoir un « esprit de contraception » pour pouvoir se consacrer à son bébé! Or il est préférable d’avoir des gens qui utilisent la symptothermie tout en ayant un « esprit de contraception », un moindre mal, un esprit aussi qui s’estompe dès que le couple gère bien sa fertilité, plutôt que de pousser les femmes à prendre la pilule, vers un péché grave!

J’ai assisté au Forum Marie-Claire à Paris Pullmann Montparnasse mardi passé 11 juin sur la pilule contraceptive : On vous dit que c’est la fin du tout-pilule mais qu’il ne « faut pas jeter le doute sur la pilule » (sic!). J’étais le seul représentant de la symptothermie et j’ai dû constater amèrement que la Haute (H!) santé publique française qui m’a bouclé le bec après 30 secondes ne connaît strictement rien à la symptothermie, les « alternatives à la pilule » n’étant que d’autres méthodes hormonales, alors que, actuellement, les femmes seraient enfin prêtes à essayer le « naturel » mais pas n’importe lequel, pas si on les envoie paître à faire du Billings et consorts!

La liberté de choix prônée par le conseil pontifical entre les « méthodes naturelles » est absolument hypocrite car pour choisir on aimerait d’abord savoir ce qui marche et ce qui ne marche pas. Pourquoi ne fait-il pas une évaluation scientifique de ces méthodes?

Dites-moi pourquoi vous mettez la lumière sous le boisseau? Si c’est par ignorance, une remise en question pourrait remédier à cela.

Est-ce que vous seriez intéressé à revoir votre communication respective? Cela redorera passablement je dirais même énormément l’image de l’Eglise, sans faire de grand bruit, sans passer par des changements théologiques, mais juste devenir un peu cohérent.

Merci de votre réponse.

Bien cordialement


Dr. Harri Wettstein
Secretary of SymptoTherm Foundation
Sécheron 8 – 1132 Lully VD
Switzerland
phone +41 21 802 44 18 fax +41 21 802 37 35
skype: sympto.ch
sites: http://www.sympto.org, http://www.symptotherm.ch, Symptos.ch &
harri-wettstein.de

Publicités

10 réflexions sur “Lettre ouverte à Croire.com, à la suite de la journée au Forum Marie-Claire à Paris, 11.6.13

  1. Bonjour docteur Dr. Harri Wettstein.
    Merci pour ce message, que j’approuve.
    Je vous trouve cependant un peu restrictif et peu scientifique sur cette affirmation: « seule la méthode symptothermique est sûre et efficace, les autres ne le sont pas. »
    Je ne suis ni docteur ni rien du tout. Mais si vous voulez être crédible, une affirmation péremptoire (sans lien ou référence vers des éléments probants) ne suffit pas. La méthode symptothermique est certainement efficace. Mais pourquoi excluez-vous 100% des autres ?
    J’aurais apprécié un bête tableau à trois lignes :
    Ligne 1 : Nom de la méthode (naturelle ou artificielle) avec référence sérieuse (site internet par exemple)
    Ligne 2 : Pearl Index mesuré idéal (idem, avec référence sérieuse et reconnue un minimum).
    Ligne 3 : Pearl Index mesuré réel (idem, avec référence sérieuse et reconnue un minimum).

    En ensuite les lecteurs voient de façon simple ce qu’il en est.
    Personnellement j’utilise avec ma femme la méthode Fertility Care (modèle Creighton) qui sert dans les deux sens : vouloir obtenir ou éviter une grossesse. Je ne pense pas qu’elle soit non-fiable. Mais étant simple utilisateur, je ne peux me prononcer comme un docteur ou une université le ferait. (http://epublications.marquette.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1015&context=nursing_fac)

    Cordialement,

    • Cher Monsieur

      Il n’y a pas plus claire et transparent que nous, là vous me prenez à dépourvu!

      Veuillez consulter le site, sympto.org, études cliniques, celle faite en Allemagne en 2007 qui est reconnue comme la plus sérieuse et qui est symptothermique, notamment les études comparatives 2014 sur les applications et donnez moi svp votre feedback.

      Ce n’est pas que nous excluons mais nous trions en fonction des applications sur la marché qui, pour la plupart sont basées sur le calendrier. Creighton n’a pas d’application, donc nous ne l’avons pas testée. L’avenir les méthodes est dans les applications. Dépêchez-vous d’en fabriquer une bonne qu’on puisse analyser.
      Bien à vous

      Harri Wettstein

      • Bonjour docteur Dr. Harri Wettstein.

        Vous ne m’avez pas compris, je parlais
        – d’une comparaison des indices de Pearl entre différentes méthodes de régulation des naissance,
        – pas d’une comparaison de leurs applications pour téléphones intelligents (Lien vers l’étude: http://www.sympto.org/data/etudes/EtudesApplisHW1%C2%A0.pdf si j’ai bien compris)
        .
        Par ailleurs, je suis un simple utilisateur de la méthode Fertility Care (modèle Creighton), ni moniteur, ni médecin, et pas non plus développeur d’applications.

        Je réfute votre avis « L’avenir les méthodes est dans les applications ». La feuille papier format A3 est très pratique pour visualiser plusieurs cycles en même temps et voir les évolutions.

        Cordialement,

  2. Bonjour

    Merci de vos commentaires!

    L’Ecole Billings vient de mettre en ligne une nouvelle étude que je vais décortiquer ces jours pour montrer qu’une interprétation automatique, de plus sur une application Smartphone, est l’avenir de la NFP quelle que soit leur orientation, catholique, laïque ou new age.

    http://dx.doi.org/10.1179/2050854914Y.0000000024

    Il existe du reste une comparaison des méthodes publiée en 2013 que vous trouvez en entier sur notre site, et qui atteste que l’étude allemande sur la symptothermie de 2007 est la meilleure. Pas vu?

    Il n’y a rien à refuter. Revenez vers nous dans 5 ans et on en reparlera. Si vous êtes content de votre méthode, continuez seulement avec ce que vous avez mais de grâce ne vous mêlez pas dans des discussions qui ne vous concernent alors pas.

    A moins que vous testiez une fois la sympto; là je suis tout ouvert à recevoir vos commentaires.

    Bonne suite et bien à vous

    • PS: consultez aussi notre blog.sympto.org dirigé par une femme!

      Bonjour et merci pour le lien de l’étude Billings. Alors pour éviter les malentendus:
      1-Quand vous dites que l’app de la méthode sympto est meilleure que les autres apps de méthodes NFP, selon votre étude de 2013, je vous crois.

      2- je n’ai pas trouvé l’étude de 2007 dont vous parlez sur les pages allemandes de ce site, pourriez-vous en indiquer le lien?

      3-Quand vous dites que une méthode NFP doit avoir une app pour ses utilisateurs, je suis d’accord. Mais je précise que sans app, c’est possible aussi d’utiliser la méthode efficacement. Ça a même certains avantages comme :
      -le fait d’avoir une bonne vision d’ensemble,
      – pour ceux qui n’ont pas de téléphone intelligent (coût trop élevé ou choix). Quid des pays en développement ??
      – pour ceux qui ne veulent pas avoir ces données intimes sur leur téléphone (c’est le cas de ma femme)
      – n’a pas les inconvénients d’un téléphone (quand on n’a plus de batterie, téléphone perdu, ou pas de réseau là où on est, sécurité des données)

      • PS: consultez aussi notre blog.sympto.org, dirigé par une femme!

        1) regardez surtout l’étude de 2014

        http://www.sympto.org/etude2014_fr.html

        2) Voilà l’étude allemande de 2007, elle se trouve pourtant sur le site sympto.org!

        http://www.sympto.org/tests_fr.html

        http://sympto.org/data/Hum._Reprod.-2007-Frank-Herrmann-1310-9.pdf

        3) tout à fait d’accord sur tous les points avec vous! C’est pour cela une app doit être reliée à un site correct qui montre tous les détails. Sans cela, une app ne va pas très loin. Nous offrons aussi la possibilité de travailler manuellement grâce à notre guide La Symptothermie complète. Nous avons dans l’app Sympto PLUS une version Top secret. Là votre femme est tranquille car tout se trouves seulement sur son téléphone! Essayez donc seulement pour la tester.
        Pour les pays de développement nous avons la vieille app qui marche sur tous les veux portables! Faire de la NFP en Afrique, c’est encore une autre paire de manche!

        Belle journée

  3. Merci pour vos liens.
    Effectivement l’étude allemande en anglais de 2007 montre que la méthode sympto est fiable.
    Cependant, vous écriviez ce matin « Il existe du reste une comparaison des méthodes publiée en 2013 que vous trouvez en entier sur notre site »
    Je n’ai toujours pas trouvé de « comparatif entre plusieurs méthodes NFP » sur votre site.
    J’ai trouvé grâce à vous un comparatif entre apps ainsi qu’une étude concernant 1 méthode NFP.

  4. Voici le lien sur l’étude américaine qui compare les méthodes, et pourtant elle vous crève les yeux sur
    http://www.sympto.org/tests_fr.html

    voici le lien direct:
    http://www.sympto.org/data/Fertility_awareness-based_methods_of_family_planning_2013.pdf

    Pour l’instant, il n’existe pas d’autres apps nfp sérieux sur les stores, dépêchez donc de mettre la vôtre pour que nous puissions l’analyser, sans bonnes apps, notre combat est perdu d’avance face aux fake apps qui sévissent et qui aveuglent les femmes!

    Excellent WE
    Harri

    • 1/Je vous remercie beaucoup pour le lien direct, c’est ce que je cherchais.
      La comparaison entre les différentes méthodes naturelles permet de se repérer un peu.
      Comment s’appelle votre méthode sympto dans l’étude ? STM ? Marquette? CCL ?

      2/ concernant les app, l’étude ne dit pas que c’est la panacée.
      Cf Page 5:
      « Finally, our exploration of online electronic charting tools, applications, and devices revealed that many are not clear on the underlying FABM or rules being employed and, in many cases, leave the user unable to determine the level of evidence behind the applications.

      Cordialement,

  5. Non mais attendez vous y allez trop vite:

    l’étude américaine n’a tout simplement pas pris connaissance ce sympto. Et c’est bien gênant on est d’accord! Notre app existe depuis 2006 mais les américains n’ont pas cette curiosité de se dire qu’il y a autre chose que ce qu’ils connaissent déjà. Actuellement le même groupe qui a fait cette étude 2013 est en train de faire une comparaison des applis, mais leur étude peine … ce n’est pas si facile que cela et la nôtre fait actuellement référence.

    Dans notre étude de 2014 – pourquoi vous ne la lisez pas ? – nous répondons bien à vos questions, sympto par rapport à CCL, NFP etc. Dans notre manuel – pas lu – vous avez le State of Art de la symptothermie moderne. Nous sommes actuellement en tête et c’est facile de le vérifier si on fait un petit effort.

    Ici dans le Canton de Vaut on dit « il n’y a point comme nous… » mais c’est vrai surtout dans le domaine NFP où les gens vous ignorent alors que les innovations devraient les interpeller et intéresser! Mais non, les innovations, cela les gênent.. il n’y a point comme nous..

    Faites svp l’effort de lire notre manuel et l’étude de 2014 et revenez vers moi avec des questions précises.

    Bien à vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s