La méthode du CLER « donne pleine satisfaction »: vraiment?

Sympto et le suivi des « méthodes naturelles » des catholiques français : le rapprochement impossible…

Le 18.12.13 16:13, Françoise G a écrit :

Cher Monsieur,

La Commission MAO du CLER (Méthodes d’auto-observation) et moi-même souhaitions vous donner quelques précisions concernant nos outils pour enseigner les méthodes naturelles.

Nous avons un logiciel depuis de nombreuses années qui nous donne pleine satisfaction (Dafra),

 et  depuis juillet 2012 nous avons aussi un site (le site des cycles : http://cyclefeminin.net) qui permet aux couples de rentrer leurs données par Internet et de converser avec son moniteur.

Ces deux outils nous conviennent parfaitement, sachant qu’ils utilisent la même méthode que celle du CLER,

et qu’il n’y a pas de proposition de type préservatif, qui n’entrerait pas dans notre vision anthropologique du vécu des méthodes naturelles.

Bien cordialement, Françoise G,

Responsable de la Commission MAO.

Chère Madame,

L’attente fut longue mais vous avez répondu tout de même: merci!

Vous vous bercez d’une illusion dangereuse qui consiste à vous persuader que votre méthode donne « pleine satisfaction », illusion dangereuse parce que votre méthode n’est pas du tout connue chez la plupart de catholiques pratiquants (qui carburent aux hormones synthétiques et qui se détruisent la santé et leur couple) et que, face à nfp-Sensiplan/Rötzer, elle donne des résultats nettement moins fiables.

Alors que votre devoir chrétien est d’offrir la meilleur méthode à tout le monde et non pas de maintenir les gens dans leur ignorance. Objectivement, c’est gravissime.

Si c’est cela, votre « vision anthropologique », permettez-moi de vous dire que ce n’est pas une « anthropologie », mais une idéologie théologique rigide dépourvue de toute approche pastorale comme par exemple celle présentée par le prêtre orthodoxe lors de votre congrès à Paris.

Ce chapitre n’est pas clos. Nous en parlerons à une autre occasion.

Bien cordialement

— Dr. Harri Wettstein Secretary of SymptoTherm Foundation

Et le début de l’histoire de Sympto et des MAO

> De : Harri Wettstein
> Envoyé : vendredi 9 août 2013 11:12
> À : Françoise G
> Cc :
> Objet : sympto et CLER
>
>
> Chère Madame, cher Monsieur,
>
> A la suite d’un long entretien avec le Dr. R, je viens
> d’apprendre que le CLER s’intéresse au logiciel sympto qui reproduit
> fidèlement la méthode Rötzer et que vous nous avez déjà approché par le
> passé dans ce contexte.
>
> Je suis au regret de vous dire que cette demande a dû passer inaperçu
> dans nos services et je vous prie de bien vouloir nous en excuser.
>
> Toutefois, si vous désirez réitérer votre demande, nous sommes tout à
> fait ouvert et même très contents, soit pour vous intégrer dans sympto
> en vous laissant le soin de présenter la page sympto.fr comme vous le
> désirez, soit vous vendre le logiciel pour que vous puissiez en faire ce
> que vous voudriez et l’intégrer dans vos sites et en faire une application.
>
> Dans l’attente de vos nouvelles, je vous adresse, chère Madame, cher
> Monsieur, mes salutations
> Cordiales
>
>–
Dr. Harri Wettstein
Secretary of SymptoTherm Foundation
Sécheron 8 – 1132 Lully VD
Switzerland
phone +41 21 802 44 18  fax +41 21 802 37 35
skype: sympto.ch
sites: www.sympto.org, www.symptotherm.ch, Symptos.ch &
harri-wettstein.de

Le 09.08.13 16:48, Françoise G a écrit :
> Quel est le but de ce mail ?? Je me souviens vaguement d’un Harri qui avait
> déjà fait parler de lui il y a qq années… Fse


De : Harri Wettstein
À : Françoise G

Envoyé le : Vendredi 9 août 2013 16h57
Objet : Re: RE : sympto et CLER

Le but c’est de mieux se connaître et de voir s’il y a des synergies
utiles ou des ouvertures nouvelles pour vous en vous servant de sympto.
H

Le 09.08.13 20:16, isabelle e a écrit :

Bonjour Harry,

Je souhaite intervenir dans cet échange de mail.

Vous étiez venus, Christine et toi même, nous voir avec René dans notre campagne, pour discuter d’une possibilité de collaboration entre la méthode CLER et votre offre de suivi sur téléphone.

C’était une discussion informelle, nous avions d’ailleurs à cette occasion fait la connaissance de votre site de suivi des utilisatrices.

Nous n’avions pas arrêté d’accord, nous t’avions juste demandé une confirmation que Symptoterm utilisait bien la méthode Rôtzer.

Je crois que la reprise de contact récente est à propos du congrès à Paris.

amicalement

Bonjour à Christine

I

Bonjour Isabelle,

Je crois qu’il y a malentendu.

Selon le téléphone que j’ai eu avec R hier, le CLER semble nous avoir contacté après notre entrevue dans votre maison de campagne du côté du Jura pour en savoir plus sur la méthode Rötzer que nous avons intégrée dans sympto.

J’ai dû passer à côté de ce message, ce qui est rare et je réitère mes excuses.

En effet, il en est bien ainsi, c’est tout Rötzer qui est dans sympto. Il serait intéressant de vous en donner la preuve exacte, étant entendu que toute transposition d’un système manuel sur un système électronique nécessite une adaptation aux possibilités technologiques d’une part et une transposition didactique conséquente, de l’autre. Dans sympto 1 nous avions intégrée nfp-Sensiplan ce qui nous avait pas persuadé et nous sommes revenus à Rötzer, plus difficile à implémenter mais plus souple et surtout plus fiable. Rien ne vous empêche d’ouvrir un compte et d’y introduire quelques cycles pour vous en persuader.

Un tel échange n’a jamais eu lieu. Vous avez également le nouveau manuel, dans un stade de pré édition, qui est accessible sur sympto.org où vous trouverez dans la 2e partie, au début, la page avec les différentes possibilités de la montée, notre manière d’avoir intégré Rötzer. Je pense qu’on peut difficilement faire mieux, vous pourrez vous en persuader vous-même.

Pour approfondir ces questions de transposition, je vous propose une séance de travail avec vos spécialistes de votre méthode symptothermique.

Je me souviens encore bien qu’après notre entrevue, nous étions en train de remettre le mode d’emploi français sur le site et que nous l’avions retravaillé entièrement pour remplacer le mot contraception par autre chose en ne gardant que l’adjectif « contraceptif » dans le contexte d’une étude ou de la sécurité. (Nous avons également rempalcer les icônes de fertilité pour afficher, dans le standard par défaut, la tête du bébé pour la phase fertile.) Dans la version actuelle du nouveau manuel complet, nous sommes un peu revenus sur le mot ‘contraception’ étant donné que Tatiana Barras l’utilise couramment depuis des années et aussi pas mal de prêtres, histoire de rejoindre les gens là où ils sont. Au cas où il y aurait une collaboration entre le CLER et la Fondation, ce que nous souhaitons depuis des années, nous sommes bien disposés à revoir ce point et d’autres.

Il ne faut pas oublier non plus que c’est nous qui avons sensibilisé la communauté Emmanuel à la symptothermie : je sais qu’à Paray-les-Moniales il y a des ateliers avec le CLER, peut-être grâce à nous!

Les enjeux de sympto sont de taille: il s’agit vraiment de créer une alternative crédible à la pilule. Actuellement, nous avons environ 600 clientes (qui apprennent et se perfectionnent) et 1200 utilisatrices régulières (depuis des années) qui travaillent gratuitement avec leur iPhone/Smartphone à leur risques et péril. Et nous n’avons pas de « réseau de distribution » efficace pour le dire clairement.

Jamais nous n’avons eu des plaintes si ce n’est que pour des imperfections techniques sur les téléphones qui nous font les cheveux gris. Car les modèles changent tout le temps et le technologies aussi. Mais le potentiel en France se monte à quelques millions de femmes, encore faut-il les informer correctement d’une véritable alternative, ce qui n’est pas le cas actuellement. Peut-être que l’Église catholique aurait-elle son rôle à jouer? Il faut oublier les protestants et évangéliques qui n’ont pas de spiritualité du corps.

J’ai participé à la journée de presse Marie-Claire à Paris le 11 juin et j’étais totalement abasourdi d’apprendre le slogan: « Ce n’est plus le tout pilule, mais ne jetons pas le doute sur la pilule » et les alternatives dont ils parlent sont simplement d’autres traitements hormonaux. Donc la déesse pilule réclame son dû par les décès et les embolies pulmonaires, mais continuons à la vénérer. La laïcité est retombée dans un paganisme primitif. J’étais le seul à défendre la cause de la symptothermie et pourtant j’avais informé René pour qu’il envoie quelqu’un du CLER là bas et qu’on ne me laisse pas aller seul au casse pipe.

Il est aussi vrai que nous pouvons comme tu dis conseiller les femmes directement sur leur Smartphone mais en règle générale, pour les vraies consultations et le suivi d’apprentissage qu’il faut, les femmes (et nous) utilisons la messagerie sur le pc et non pas celui (mais identique mais petit petit) sur le téléphone. Toute cliente reçoit automatiquement un accès pc si elle devient cliente. Le rôle de la conseillère est donc primordiale dans notre concept même si nous savons que nous avons actuellement de loin le meilleur système d’interprétation au monde, épreuves à l’appui…

Actuellement, rien empêche une monitrice d’accompagner une femme sur sympto, par l’envoi de mails, mais pour voir ce que fait sa cliente, il faut qu’elle ait son accès du back-office où elle voit le profil, la question et tous les cycles qu’elle peut, si nécessaire, corriger.

Sur ce, en attendant vos remarques et commentaires, je vous souhaites un excellent WE

Bien à vous
Harri

-- 
Dr. Harri Wettstein
Secretary of SymptoTherm Foundation
Sécheron 8 – 1132 Lully VD
Switzerland
phone +41 21 802 44 18  fax +41 21 802 37 35
skype: sympto.ch 
sites: www.sympto.org, www.symptotherm.ch, Symptos.ch &
harri-wettstein.de

De : Harri Wettstein
Envoyé : vendredi 8 novembre 2013 11:10

Objet : Re: RE : sympto et CLER

Bonjour,

Je me permets de revenir vers vous, une fois le congrès terminé (et mon message relu ci-après), pour vous informer que je serai à Paris lundi 2 décembre et pourrais vous rencontrer s’il existe un intérêt de votre part.

Je vous prie de bien vouloir me répondre.

Bonnes salutations
Cordialement
Harri

Je n’ai pas de nouvelles de vous: est-ce que je peux considérer que cette discussion est close?

Merci de votre réponse!

Harri

PS: En amont du congrès d’octobre, est-il possible de dialoguer avec vous?

Bonne reprise de la semaine
Harri

Le 12.11.13 19:50, Françoise G a écrit :

Bonsoir Harri,

Nous sommes désolées, après consultation des emplois du temps des unes et des autres, nous ne pourrons vous rencontrer le 2 décembre à Paris.

Une autre fois peut-être…

Bien cordialement,

Françoise Guivarc’h,

responsable de la Commission MAO,

CLER Amour et Famille.

Objet sympto et CLER

Bonjour R

Je crois que c’est  le moment de faire le bilan de notre discussion à nous aussi d’avant le congrès.

Tu m’avais reproché que j’avais arrêté la discussion avec le CLER en son temps, que « je n’avais pas répondu ». Tu vois toi-même qu’il y a aucun intérêt de leur part au dialogue et ce n’est pas moi qui l’a rompu, mais eux, en tout cas cette foi-ci. Notre Fondation vous apporte une meilleure méthode, plus fiable, plus didactisé, plus moderne sur un plateau d’or mais au fond, vous ne voulez pas que la symptothermie soit fiable, un dû pour chaque femme (catho et non catho) et chaque couple. Est-ce bien cela? En tout cas on a quelques unes de vos monitrices qui utilisent notre système avec bonheur.

Nos deux conseillères ont beaucoup appris et je pense que c’était la bonne solution. Car je me serais trop énervé à lire le message du prêtre orthodoxe qui dit exactement ce que je dis depuis 13 ans, sans me faire entendre par vous, à savoir:

« the orthodox doctrine assumes that the spouses can use in extreme cases non abortive contraception (donc le préso) but the better solution is periodic abstinence but not so long as to harm the family. » (donc ne soyons pas légalistes et jusqu’au boutistets mais prenons les gens là où ils sont, ayons une approche pastorale.) C’est exactement notre position chrétienne.

De Russie, tu avais invité des Évangéliques pro Life mais qui ne font aucune NFP, donc qui sont des consommateurs de pilule. Je reste abasourdi:

« Arevik Aivazova a écrit :
Dear, Dr. Harri Wettstein

thank you so much for yor letter, I wanted ti reply you immediately, but I need to clarify information I give you.
About me: I’m Christian protestant like you, and leader of young pro-life organisation. our Church is bigest protestant Church in Russia, Word of Life Church or Livets Ord (in Sweden). I’m pharmacist and my main occupstion is expertise quality of medicines, I’m working in scientific center in Moscow.
in our Church we don’t have any teaching about family planing, and because of problem of anplanned pregnancy we are looked for a desision to help people do not get in situation of annplenned pregnancy. Last year I graduated 1 and 2 levels in natural family planing teaching in Birminghan, UK and I’m member of NFPTA www.nfpta.org.uk … »

Il faut croire que nfpta.org.uk ne sont pas du tout sur votre ligne rigide.

En plus il n’y avait ni Belges, ni Hernalsteen ni Sottong….

et j’en passe!

Autre point qui m’a très blessé lors de ce long et interminable appel que nous avions: Tu me reproches de me prendre pour le Sauveur. Ce sont des choses à ne pas dire, R. Pour moi ce reproche est un blasphème de ta part que je n’ai pas encore digéré.

A part cela j’espère que ton congrès aura été ce que tu souhaitais, je lirai avec intérêt les comptes rendus des séances.

Nous resterons toujours ouverts au dialogue.

Bien à toi
cordialement
Harri

Bonjour Harri,

J’ai lu ton mail.
Je ne comprends pas tout, mais je sais que tu fias l’impossible pour promouvoir la PFN et j’admire ce travail.

Le reste est plus difficile d’accès pour moi, mais j’ai bien lu.
Cordialement.
R

Publicités

4 réflexions sur “La méthode du CLER « donne pleine satisfaction »: vraiment?

  1. Bonjour, question curieuse puisque vous publiez ces échanges : quelle est la principale source de désaccord (indépendamment de l’usage du préservatif vs. abstinence j’entends). Est-ce le jour Doring ? Merci !

    • Elle n’est pas curieuse elle est essentielle. Nous proposons aussi l’abstinence, le problème n’est pas là. Notre désaccord porte a) sur la volonté de promouvoir la Symptothermie partout pas seulement dans certains milieux. Ce que nous faisons tant bien que mal car nous n’avons pas un réseau comme le vôtre. Avifa.ch vient de nous écrire que la Symptothermie n’est pas leur priorité. .. vous êtes sur le marché depuis 30 ans mais même les catholiques ne sont pas au courant de la methode…. « qui vous donne pleine satisfaction »?
      B) mettre à disposition des femmes et des couples des applications vraiment efficaces et à la pointe ayant intégré les meilleurs éléments des méthodes actuelles. Le D n’est pas un petit détail mais il présuppose une autre manière de calculer la montée. Etc. Je vois que vous faites des efforts avec dafra.
      Mais au fond pourquoi ne voulez-vous pas qu’on se parle? Pourquoi refusez vous le dialogue ?

  2. Merci beaucoup pour votre réponse rapide ! Je ne suis pas le CLER (même si j’ai été formée par eux) et par ailleurs j’apprécie beaucoup le travail de Sympto. Quant à prolonger le dialogue (avec moi) n’hésitez pas ce sera avec plaisir, Pryska a déjà mon adresse mail :-). Bravo pour ce que vous faîtes, et à bientôt j’espère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s