La guerre contre le narcissisme de consommation est déclaré

Bonjour, Vous êtes déjà formée à la sympto? Très bien, par qui? C’est important de savoir pour nous. Vous aurez exactement ce que vous demandez: la sympto PLUS – 16 E, mais toute femme qui se respecte, prend un premium en parallèle pour pouvoir générer le cyclogramme entier, donc les 40 jours, aussi sur la sympto PLUS et communiquer correctement ces cyclos dans son entourage. Dans mon livre dont il existe une version légèrement modernisé en allemand, vous trouverez un tas de réflexions qui sont justement pour votre âge, sur le slow sex etc. Il y a des passages révolutionnaires mais qu’il faut déjà les découvrir en lisant un peu plus loin. Bien entendu on reprendra les expressions désuètes en cas de réédition, mais ce n’est pas une raison de ne pas lire le contenu. Le problème de la masturbation, depuis Freud, n’est pas réglé chez les hommes. Tout mâle à un peu honte même si tout le monde dit que c’est bon pour la santé, etc.. En tant que juriste, vous devriez lire absolument mon livre sur la pornographie, publié en allemand mais la version originale est en français: https://harri-wettstein.de/pornographiethese/ le lien à côté du livre allemand. L’home et la femme ne sont pas égaux devant le porno ni devant la fertilité humaine. Le féminisme actuel ne veut pas discuter cette évidence, sauf Marianne Durano dans son Mon corps ne vous appartient pas! Faut pas lire juste le début de mon ouvrage! Les réseaux entretiennent une attitude de consommation narcissique par rapport à la sympto qui nous détruit sûrement si cela ne change pas très rapidement, si ces femmes ne prennent pas conscience de leur narcissisme: ces femmes revendiquent du gratuit alors que nous sommes dans une démarche pour défendre un apprentissage pour une cause féminine et du couple universelle, etc.: 60 CHF par an pour un premium, 245 pour un premium illimité, est ridiculement bas, toutes les femmes en Europe peuvent s’offrir cette possibilité. Faut pas venir avec votre manque d’argent, là vous vous décrédibilisez totalement: ces montants votre partenaire peut les payer aussi, bon sang! Ou alors vous faites une semaine de jeûne qui vous fera du bien (je suis spécialiste en la matière, manuel à l’appui) et vous pouvez vous offrir ce premium comme qui rigole. Joyeuses Pâques H
Question 2018-03-28 11:09:22 Bonjour Harri, Tout d’abord merci pour votre réponse rapide et claire, vous avez éclairé plus d’une de mes questions. Toutefois, il m’en reste encore une. Je ne suis pas sûre d’avoir bien compris la différence entre symto PLUS et symto PREMIUM. J’ai pu essayer la version PLUS lors de l’achat d’un nouveau natel (symto m’a fait part d’un accès PLUS pendant 15 jours), et oui, j’ai « détesté » 😉 J’ai pu voir les avantages, notamment le fait de pouvoir voir son cyclo en entier sur une page, et l’accès sans wifi (ce qui ne me sert à rien puisque j’ai un accès illimité à internet, en Suisse et en Europe…) Je n’ai donc vu que des désavantages , que j’ai déjà mentionnés dans mon précédent mail. L’accès PREMIUM permettrait donc de garder le graphisme du free, mais coûterait 30CHF par année c’est bien cela? Franchement, je ne pense pas être prête à mettre ce prix, étant déjà formée à la symto… Autant je trouve les 16 CHF de l’application PLUS tout à fait correct, mais 30 CHF/an juste pour avoir accès à cette application, c’est un peu beaucoup (mais ce n’est que mon humble avis!) J’aimerais donc, par ce canal, essayer de vous faire changer d’avis et de nous donner un accès, comme avant, à l’application FREE, quitte à ce que cela soit payant, mais pas plus de 16 CHF en tout. Je tiens encore à revenir sur votre phase:  » si au moins les femmes s’engageaient un peu en société pour la symptothermie scientifique unique que vous avez ici, mais ce n’est pas le cas! » C’est pourtant mon cas, à mon échelle. Je suis tout à fait consciente de l’énorme travail qu’il y a derrière cette méthode complète, mais étant de nature autodidacte et ayant l’habitude d’apprendre grâce aux livres (je suis juriste), je n’ai pas pris de suivi avec une conseillère. J’ai par contre fait « l’apologie de la symptothermie » à mes amies, et 5 d’entre elles s’y sont mises. J’ai même promis de faire un don à la fondation (cf mes anciens mails), puisque jusque là, je n’avais fait usage que de documents gratuits mise à disposition. De plus, je suis active sur les réseaux sociaux concernant la désinformation au sujet des méthodes d’observations des cycles, et j’ai même réussi à convaincre ma gynécologue de la fiabilité de la sympto! La semaine dernière encore, j’en ai parlé à une dizaine de couples, lors d’une rencontre de préparation au mariage religieux. Pour terminer, et répondre à votre question au sujet du livre Sandra et Timmy, je pense être un peu vieille et trop formée pour ce livre. Quant à la génération d’avant, je pense qu’il est un peu dépassé pour elle. (non, on ne fait plus de « boum » depuis une vingtaine d’anées, on ne parle pas de « nanas » à moins d’avoir plus de 50 ans et un garçon de 17 ans qui ne s’est encore jamais masturbé… ça devient vraiment, vraiment rare!) Pardonnez ma franchise, mais en tant que juriste, je me dois d’être objective et d’aller droit au but… C’est par contre avec plaisir que je vous donnerai, si vous en avez le temps et l’envie, quelques conseils pour le moderniser un peu. En espérant ne pas vous avoir vexé par mon ton légérement sarcastique de la fin, j’aimerais toutefois vous féliciter pour cette méthode exemplaire, et l’application symto free quii est parfait selon moi. Meilleures salutations et une excellente journée, Elodie Jungo elox_91@hotmail.com
Réponse 2018-03-27 19:22:30 Bonjour Elodie Voici l’endroit pour nous contacter, même si votre compte premium est bloqué, je vous reproduis et réponds dans votre commentaire: « J’ai vu sur le groupe symptothermie France de Facebook que l’appli sympto free n’existerait bientôt plus et qu’il faudrait la payer. Tout d’abord, cela est-il aussi le cas en SUISSE? Ensuite, si cela est le cas, sera-t-on prévenue avant? >> ce changement concerne tout le monde, vous êtes donc déjà avertie et nous précisons la date approximative par notre page Facebook symptothermie France à laquelle je vous prie de vous inscrire. Au lie de payer 30 CHF tous les 6 mois, vous pouvez prendre la sympto PLUS à 16 E, mais nous recommandons les deux pour travailler à l’aise!! La sympto free sera la ruine de la Fondation, c’est clair pourquoi nous devons changer: si au moins les femmes s’engageaient un peu en société pour la symptothermie scientifique unique que vous avez ici, mais ce n’est pas le cas! Je suis à mon cycle 11 (apres 13 mois) alors si je dois tout recommencer à qql semaines d’avoir mon petit d qui se déplace, ça serait rageant 😉 >> pourquoi vous devriez tout recommencer? Il y a un grave malentendu: tout est stocké sur votre accès premium. Bravo pour vos observations, vous vous débrouillez très bien, si tout se passe bien chez vous, vous pourriez avoir 10 jours de rose, à voir, et cela vaudrait la peine d’analyser vos cycle pour voir si on ne peut pas libérer plus de jours roses. Ce n’est pas un problème pour moi de payer 16 euros (il faut bien vivre de qqch 😉 ) Mais est-ce possible de garder le design de sympto free? Personnellement je déteste le graphisme de sympto plus que je trouve infantile, Pas intuitif et où les commentaires n’apparaissent pas directement sur le cyclo, ce qui est franchement pas du tout pratique 😉 >> Merci pour le mot « détester »! On fait tout pour les femmes et on reçoit des claques en retour. C’est votre avis, gardez le pour vous: si vous voulez voir les commentaires du jour, vous n’avez qu’à passer sur le jour en question sur la sympto PLUS. Avec un premium vous pouvez même générer le cyclogramme entier sur le sympto PLUS, mais qui a l’aspect du cyclogramme premium entier. Si ce n’est pas le cas, je tiens à vous avertir que je ne paierai pour cette version de sympto premium que je déteste. Je passerai au papier (car j’en suis capable) même si je trouvais l’application bien plus pratique. Je répète que je comprends que l’appli devient payante, je veux juste garder mon ancienne version. >> La sympto PLUS n’est pas la version premium. Essayer de bien comprendre cela. En payant 30 CHF tous les 6 mois, vous pourrez garder l’ancienne version et vous avez même la possibilité de stocker vos cycles ou de les imprimer par votre accès premium (il ne faut pas tout confondre), ce que vous ne pouvez pas faire maintenant. La plupart des femmes préfèrent travailler avec la sympto PLUS qui a bcp de fonctionnalités que vous ignorez visiblement (avant de juger je souhaite que vous soyez plus objective) et qui n’a pas besoin d’internet et qui vous fait aussi des notifications sur votre téléphone, mais je respecte tout à fait votre goût esthétique. Je reste à votre disposition, aussi téléphonique puisque vous êtes en Suisse, et je vous souhaite une bonne continuation avec sympto! Alors qu’est-ce que vous en pensez du roman Sandra et Timmy? Cordialement Harri Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE
Réponse 2018-01-26 10:50:18 Bonjour Elodie, Merci pour ton beau message et ta générosité. Ça fait très plaisir de recevoir un message comme le tien 🙂 C’est super pour tes amies et ton entourage que tu leur parles de la méthode symptothemique. C’est comme ça qu’on aidera de plus en plus de femmes ! Sais-tu qu’au bout de 6 mois d’observations consciencieuses, tu peux demander à devenir ambassadrice Sympto (à valider par une conseillère certifiée) ? Je t’envoie en pièce jointe l’extrait du manuel Sandra et Timmy que tu as gagné grâce à te parainages. Bonne journée à toi aussi ! Sarah N, équipe Sympto
Question 2018-01-26 09:39:53 Bonjour! Voilà une année que j’utilise sympto et j’en suis ravie. J’en parle donc beaucoup autours de moi et mes amies sont très intéressées! Je viens d’envoyer 4 e-mails pour du parrainage 🙂 Il me semble que j’ai donc le droit au manuel Sandra et Timmy. J’espère qu’il y aura toujours une version gratuite de l’application. Etant stagiaire, je n’ai qu’un très maigre salaire… Mais une fois que je gagnerai mieux ma vie, je ferai un don car cette application m’a vraiment aidée! Bonne journée, Elodie Jungo
Réponse 2017-06-26 10:49:26 PS: essayez de prendre la sympto PLUS! H
Réponse 2017-06-26 10:49:04 Notice légale/Disclaimer: sympto est absolument fiable. Est-ce que vous avez vu la page ‘études cliniques’ sur sympto.org où la fiabilité de l’application a été confirmée par une étude américaine (en 2016)? http://www.sympto.org/etude2014_fr.html Mais vos observations sont-elles fiables aussi? Sans la qualité de vos observations, la précision de sympto ne peut pas être garantie. Si vous voulez tester votre qualité et améliorer vos compétences, il vous faut 6 mois de suivi avec une conseillère (ou alors vous entrez 6 anciens cycles manuels ou vos cycles que vous avez enregistrés sur un autre dispositif et nous vous les validons gratuitement). En plus, vous devriez prendre quelques consultations personnelles en direct par Sykpe, téléphone, RDV perso avec votre conseillère attitrée. C’est seulement dans ces conditions que nous pouvons garantir une efficacité maximale de sympto et une contraception écologique optimale.
Réponse 2017-06-26 10:46:03 Bonjour De très bonnes observations, bravo! Bravo pour votre prix: A la place du vieux Symptotherm Basic, plus d’actualité, je vous envoie un large extrait du Roman ‘Sandra et Timmy’ sur votre boîte e-mail ci-joint en document pdf. Ce livre est en vente sur Amazone (version électronique) et sur notre shop (version livre en papier). Vous pouvez même le gagner si vous remplissez la page ‘gagner un livre’! Nous vous l’envoyons gratuitement. Mais le nouveau sympto basic reste payant, pour un prix symbolique! Je vous ajoute vos 30 jours d’essai supplémentaires (sans AUCUN suivi, mais avec accès Premium). Comme vous n’avez pas vraiment besoin de faire l’autopalpation à cause de votre jour sommet qui se dessine bien, je vous conseille de désactiver cette option pour mieux voir les messages didactiques. Pour aller sur sympto vous pouvez toujours utiliser votre accès web et simultanément votre tactile ou votre portable équipé de java et ainsi profiter de la plupart des fonctions. Regardez vos possibilités techniques ici: http://www.sympto.ch/technique_fr.html Pour profiter vraiment de nos conseils et réponses à vos questions, il va de soi que vous devriez avoir intégré l’essentiel de l’approche symptothermique et de l’outil électronique sympto. A cet effet, nous vous suggérons de télécharger notre manuel ‘La Symptothermie complète’ de notre site. Il est aussi possible de demander des consultations personnelles complètes. Parcourez notre site pour connaître le détail. Votre cycle vaut bien ce service de haute qualité. Vous économiserez aussi des frais médicaux. Grand merci de votre feed-back! Bonnes découvertes ! Harri L’équipe sympto Suisse

Publicités

Réflexion sur le féminisme HW, article de Valentina!

Bonjour Valentina

Ces analyses présentées par Marianne Grosjean (en copie) m’enchantent: nous avons en effet un besoin didactique et de compréhension urgent pour dés-enchevêtrer les tendances du féminisme et pour y voir un peu plus clair. Je discute ces questions avec Christine (en copie) depuis 17 ans et je vois vois plus clair maintenant grâce à ces 2 pages dans TDG:

La journaliste mentionne la symptothermie tout au début comme l’alternative choisie par les 20 – 35 ans à côté du stérilet en cuivre. Il est évident que le stérilet en cuivre vit actuellement une renaissance (à côté du préso), promu par les médecins de tout bord ainsi que les plannings familiaux tandis que nous, la symptothermie, la vraie contraception écologique non invasive du corps, ne sommes toujours pas dignement présentés dans les médias et cotés chez les médecins (il y a des rares exceptions!). Par rapport à ces 5 catégories, je me reconnais universaliste et différentialiste, universaliste car il y a des faits biologiques essentiels et universels incontournables et de droits tout aussi universels et (culturellement) essentiels à défendre. Fatiha passe sous silence l’universalité biologique que toi tu décris correctement comme « essence féminine ».

J’ai compris entre temps que pour bien de féministes, par exemple Maribel Rodriguez du bureau d’égalité Vaud, l’universalité de notre approche sympto est douteuse (si, si): la sympto tendrait à négliger les problèmes d’égalité des droits hommes-femmes. Le bureau d’égalité ne veut pas nous donner une visibilité car cela serait « dangereux » suggérant que la femme doit retourner à ses capacités procréatrices. Faux, dirais-tu, dirions-nous, nous sommes différentialistes justement pour ne pas définir la femme seulement à partir de sa biologie mais tout aussi par son statut d’être humain doté de droits universels, l’un ne doit exclure l’autre mais dans notre société actuelle, la symptothermie est toujours et encore faussement connotée par l’image traditionnelle (« rétrograde ») de la femme! Dès qu’on parle cycle, on nous met dans le rencard catho mais toi Valentina tu as bien mis en évidence la force féminine du cycle pour parer à ce préjugé.

Féminisme intersectionnel: Je veux bien que le voile peut être un « accessoire de mode » mais la position de la prof. de Genève est carrément fausse et dangereuse. Je pourrais la réfuter facilement. Elle ne mérite pas son salaire de prof.!

Le féminisme pop ce sont ces femmes qui ont par exemple une application téléphonique pour leur cycle, application fake qui ressemble plus à un produit de consommation (Glow, etc.) ou à un produit médical (Natural Cycle), pas fiable pour la contraception, un gadget donc qui ne permet pas de devenir autonome en matière gestion du cycle. Le féminisme pop nous pollue affreusement sur les App- et Google stores et désinforme massivement les femmes mais les médias dorment toujours et les médecins rigolent « je vous ai toujours dit que le naturel c’est de la foutaise ». Ce féminisme reflète la société de consommation: on consomme bêtement, on se laisse avoir par « ce qui nous fait envie ». Ce n’est pas cela l’empowerment pour moi!

Les tenants du féminisme pro-sexe ne sont pas du tout à la hauteur du sujet, je les invite à lire mon livre sur la pornographie:

https://harri-wettstein.de/pornographiethese/

Elles sont à côté de la plaque.

Il faut donc promouvoir de pair le féminisme universaliste et différentialiste qui apportent enfin le siècle des lumière dans le féminisme.

J’espère que cette réflexion pourra t’être utile!

A tout bientôt et
Excellent WE
Harri

Le 08.03.18 à 18:22, Valentina Salonna a écrit :

Une histoire de 2013….

Bonjour Madame Je vous ai remis sur le mode standard puisque vous avez bien repris les températures et il me semble que cela suffit encore pour dessiner la ligne verte. Côté observation, vous vous débrouillez très bien! Et l’autopalpation montre que le jour 9 vous étiez encore infertile. Je vous ai aussi répondu très rapidement dans votre situation d’urgence. Un petit signe de reconnaissance eût été apprécié. Maintenant, j’ai gros sur la patate et je ne vous cache pas que je vous juge encore une fois en connaissance de cause, et je n’ai aucune honte à le faire: Si vos 3 mails ne vous ont pas amené de satisfaction, pourquoi vous ne vous manifestez-vous pas plus souvent, par exemple pour poser des questions par rapport au Manuel? Qu’est-ce que vous ne comprenez-pas? On est là pour vous répondre. Est-ce que vous l’avez aussi imprimé et mis sur votre téléphone? Il me semble que vous avez de la peine à faire un vrai effort d’apprentissage. Nous souhaitons avoir des femmes proactives. On ne va pas vous bibéronner. C’est à vous de prendre l’initiative: si vous voulez rencontrer une conseillère, c’est 100 CHF l’heure en général, pour discuter à fond votre parcours gynécologique. Ici sur la messagerie, on est essentiellement dans une démarche didactique. Je crois que votre Pâquerette PLUs était un bon investissements, déjà par rapport à votre dernière urgence. Un gynéco qui se fait ses 200’000 – 300’000 CHF par an n’aurait pas hésité à vous la prescrire puisqu’il ne connaît quasiment rien du cycle féminin: cela ne vous choque pas, franchement? Avec le recul que j’ai je peux vous affirmer que votre avis personnel dénote une immaturité certaine qui se manifeste aussi avec vos comportements à risque. Si vous ne voulez pas être responsable de la phase fertile, il faut trouver un homme vasectomisé ou vous faire stériliser. Vous avez 37 ans: si vous voulez un enfant, il ne faut absolument pas tarder ou misez-vos sur la technologie de la reproduction? Notre problème principal sont en effet les femmes comme vous qui n’ont pas compris qu’une véritable autonomie coûte un certain effort. Il faut être prêt à assumer vos choix. Cela me semble logique même si vous ressentez cette phrase comme un jugement de ma part. Qu’est-ce que vous avez fait pour faire connaître la sympto autour de vous?? Votre médecin sait-il ce que vous faites? Lui avez-vous parlé de la sympto? Cela fait juste 5 ans que nous essayons de faire connaître la sympto – le meilleur dispositif actuellement sur le marché – voir notre blog, presse, étude comparative- c’est ce qu’il y a de mieux pour notre crédibilité) et c’est très dur de recevoir des jugements infondés comme les vôtres. Ceci dit, nos services ne sont pas parfaits et si vous avez une propositions constructive et bien fondée, nous l’apprécierions ! Bonne fin de journée Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE
Question 2014-04-21 14:05:27 Bonjour, Suite à votre dernier e-mail, je me permets de faire quelques commentaires que je vous prie de prendre de façon constructive: – j’ai souscris, voici 5 mois à un Sympto Pâquerette décrit comme suit: « Acquérir la compétence symptothermique de ses propres cycles en 6 mois (avec un certificat) et savoir expliquer la méthode en détail avec suivi permanent de la conseillère ». En 5 mois, je vous ai écris 3 emails pour recevoir des conseils. Non seulement, les réponses ne m’ont pas amené satisfaction, mais en plus, la seule fois où votre conseil en tant que spécialiste (?!) m’était vraiment nécessaire, je ne l’ai pas reçu malgré votre promesse. – Monsieur Wettstein, autant j’apprécie la pertinence de vos commentaires, autant je me sens jugée par l’ironie de certaines de vos remarques. – Je re-lis régulièrement le manuel. Bien que très complet, j’ai encore toujours du mal a trouver et comprendre les informations présentées. Comme précisé au début de cet email, ceci n’est que mon avis personnel, consitute certe une critique, mais dont le but est de permettre l’amélioration de vos services et une augmentation de la crédibilité de votre organisation. Avec mes meilleures salutations. D
Réponse 2014-04-16 15:59:54 Bonjour Je vais voir si Sophie peut vous répondre demain car là il faut être rapide: je vous conseille de faire une autopalpation ce soir et demain etc. pour savoir demain soir, s’il est utile de prendre cette pilule. Si c’est fermé et pas d’élixir, je ne pense pas mais ce qui est dommage c’est que vous n’ayez pas mis vos obs. de l’élixir: vous aviez pas mal de cycles où le jour 9 était encore infertile (dans le bleu mais il y avait une autopalpation claire), mais après coup c’est facile de dire, on n’en sait rien avec exactitude dans ce cycle. Faut croire que l’habillement de ski vous a empêcher de faire des obs: c’est bien cela? Sophie ou moi revient vers vous demain. Je vous ai mis sur Billings: pause avec les températures dans ce cycle. Mais reprenez-les au cycle suivant (en désactivant Billings) car après les 12 cycles vous aurez environ 7 jours rose infertiles! Cela vaut la peine! Donc mois de prises de température à prendre. Bonne fin de journée Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE
Question 2014-04-16 11:24:07 Bonjour Sophie, J’ai eu un rapport non protégé la nuit passée. A cause de mes activités, je n’ai pas pu prendre mes températures ce cycle. Si je regarde mes cycles précédents, le jour 9 est un jour fertile, mais pas encore hautement fertile. Me conseilleriez vous de prendre la pilule du lendemain pour éviter une grossesse non-désirée? Merci d’avance pour votre avis. Meilleures salutations. D
Réponse 2014-03-12 16:38:34 Bonjour , Je vous félicite vous semblez avoir trouvé un joli rythme et merci d’avoir complété votre profil. Je reste à votre disposition et vous souhaite une belle fin d’après midi ensoleillée. Sophie

Une femme de MC, obtue comme ce n’est pas possible!

Bonsoir Madame Je vais donc supprimer votre compte où il n’y a d’ailleurs rien de confidentiel! Aucune observation! Mais laissez-moi vous dire ma colère: Plaire ou pas plaire – sympto n’est pas un accessoire féminin qu’on essaie de vous vendre, mais un didacticiel informatique auquel il faut s’habituer. Et avec un peu de bonne volonté, sans apriori comme vous, on s’y fait tout seul. C’est tout à votre honneur de travailler avec le papier et nous connaissons bien Milène qui fait un bon travail mais, quelle horreur, avec un vieille méthode désuète qui vous convient certes mais qui n’est pas fiable et recommandable pour les femmes. Attention: les femmes en approche papier et manuelle n’ont pas fait avancer la cause de la symptothermie et cela c’est une honte qui devrait vous faire réfléchir et rougir. Milène se fait un peut d’argent avec ses consultations privées, tandis que nous offrons pratiquement tout gratuitement pour cette cause féminine pour laquelle nous n’avons pas lésiné avec les investissements ces 17 dernières années! Par votre réponse vous vous désolidarisez donc complètement de la symptothermie scientifique et de sa place publique qu’elle revendique et qu’elle mérite. Comment certaines femmes peuvent-elles être si obtues et ne pas voir qu’elles auraient les capacités de changer ce monde par la symptothermie? Ensuite: vous devriez au moins avoir la moindre curiosité pour tester ce didacticiel et pour voir si sympto vous libère plus de jours infertiles ou pas. Votre conjoint vous en serait très reconnaissant. C’est essentiel aussi pour vous de savoir si vous pouvez améliorer la fenêtre de fertilité. Sur ce je vous supprime votre compte, mais vous pouvez toujours revenir et faire ce test de curiosité que je vous recommande vivement de faire. Bonne continuation Cordialement Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE
Question 2018-03-13 12:19:15 Bonjour, Je me suis inscrite sur l’application sympto car je voulais essayer un tableau en version électronique pour écrire mes observations, mais ça ne me plait pas du tout ! Je préfère utiliser un tableau en papier comme j’ai toujours fait. J’ai été formée à la méthode des indices combinés il y a déjà quelques années et il s’agit de ma contraception depuis longtemps. Je n’ai pas besoin d’aide, ni de formation. Mes connaissances actuelles me suffisent amplement, ma contraception est sûre à 100% et me convient très bien comme ça. C’est pourquoi, je vous demande s’il vous plait, de bien vouloir supprimer mon compte ainsi que MON ADRESSE MAIL de toutes vos données. Je ne souhaite plus recevoir de mail de votre part (a.roncin@lilo.org est mon adresse personnelle quotidienne et je souhaite décider avec quels contacts je peux échanger dessus). Je vous remercie de votre compréhension. Bien cordialement, A.RONCIN
Réponse 2018-03-09 19:54:50 Notice légale/Disclaimer: sympto est absolument fiable. Est-ce que vous avez vu la page ‘études cliniques’ sur sympto.org où la fiabilité de l’application a été confirmée par une étude américaine (en 2016)? http://www.sympto.org/etude2014_fr.html Mais vos observations sont-elles fiables aussi? Sans la qualité de vos observations, la précision de sympto ne peut pas être garantie. Si vous voulez tester votre qualité et améliorer vos compétences, il vous faut 6 mois de suivi avec une conseillère (ou alors vous entrez 6 anciens cycles manuels ou vos cycles que vous avez enregistrés sur un autre dispositif et nous vous les validons gratuitement). En plus, vous pourriez être amenée à prendre quelques consultations personnelles en direct par Sykpe, téléphone, RDV perso avec votre conseillère attitrée. C’est seulement dans ces conditions que nous pouvons garantir une efficacité maximale de sympto et une contraception écologique optimale.
Réponse 2018-03-09 19:52:30 Bonjour Je vous remercie de m’indiquer votre conseillère! Pour apprendre c’est toujours une facilité en plus de travailler avec sympto et j’aimerais savoir pourquoi vous ne voulez pas en profiter. Excellent WE Harri Wettstein, Dr en psy +41 21 802 44 18 Secrétaire de la Fondation SymptoTherm 1132 Lully (VD) – SUISSE
Question 2018-03-09 14:16:46 Bonjour, Je souhaite supprimer mon compte s’il vous plait. Je n’utilise pas l’application sympto, et ne souhaite plus recevoir de mail. Je ne connais pas mes identifiant sur l’application Iphone, mais mon mail est celui-ci : a.roncin@lilo.org J’ai trouvé une conseillère et n’ai plus besoin de recevoir de mail de votre part. Je vous remercie de bien vouloir prendre en compte ma demande, Vous remerciant de votre compréhension. Cordialement, A

Quand nos adversaires pilulées deviennent intégristes… une argumentaire sympto dont chacune pourra s’inspirer

Echange entre une femme pétrie de certitudes quant à la pilule et mes réponses potentielles, histoire de s’entraîner à avoir un bon argumentaire contre nos détracteurs:

Elle (sur un blog)

J’ai continue à recevoir des avis de messages (bien que j’aie désactivé l’option ???) et je ne peux pas m’empêcher de réagir. Si votre méthode vous convient, tant mieux pour vous, cela me paraît bizarre pour le moins de vouloir fonctionner comme ça , mais peu importe. Après il ne faut pas croire non plus que toutes les femmes qui prennent la pilule sont forcément des idiotes lobotomisées et nymphomanes incapables de se faire une opinion par elles-mêmes.

H : Pas toutes les femmes, non, évidemment, ne sont pas idiotes, mais beaucoup le sont, beaucoup trop ! Les pilules ne sont généralement pas les nymphes  mais de femmes sans libido… qui ont besoin de se rincer l’oeil au porno pour s’exciter…

Si j’ai cette liberté de pouvoir avoir une relation sexuelle quand je le veux sans craindre de grossesse, ça ne veut pas dire que je ne fais que ça tout le temps ! Une fois encore, j’ai juste la liberté de POUVOIR le faire.

H : Pour avoir une relation sexuelle en dehors du couple, c’est d’abord le préso qui s’impose, la pilule ne sert à rien pour ne pas attraper les MST à cause des partenaires multiples.

Après, le naturel c’est bien, mais si on va par là, on va aussi arrêter de prendre des médicaments (allopathiques) au motif que ce n’est pas naturel.

H : on évite le terme contraception naturelle et on le remplace par contraception écologique. On n’est pas sectaire comme vous, on accepte aussi l’allopathie prise en bonne connaissance de cause. La symptothermie est une sorte d’allopathie mais ignorée par les médecins qui ne la proposent pas comme alternative.

Si un de mes enfants a une plaie qui s’est infectée, je n’hésiterai pas à lui faire prendre des antibiotiques, avec l’accord du médecin bien sûr. La pilule supprime le cycle au lieu de le régulier ? Peu m’importe,

H: C’est grave de dire « peu m’importe », ce n’est plus votre cycle, plus votre corps. Quant aux antibiotiques, tenez- vous un peu mieux au courant, elles ne sont pas anodines. Pas à mettre à tous les bobos.

du moment que ça me soulage car, croyez-moi, je me souviens comment c’était avant et je n’ai pas envie d’y revenir. Il faut arrêter de forcément diaboliser les hormones de synthèse ou, d’une manière plus générale, les médicaments issus de la chimie, car c’est aussi grâce à ces produits qu’on sauve des vies.

H : Il faut aussi arrêter de diaboliser la symptothermie (sans la connaître) : actuellement il y a une épidémie du cancer du sain chez des jeunes femmes comme vous, méfiez vous du cancer du sein ! Cela pourrait vous arriver à cause, entre autres,  de la pilule

 

Personnellement, lorsque la ménopause arrivera (ou même avant car les troubles arrivent avec la pré ménopause), je sais d’ores et déjà que, avec l’accord de mon gynéco, je ferai appel au traitement hormonal de substitution pour passer le cap sans avoir tous les effets désagréables. Je ne vois pas pourquoi il faudrait forcément subir si on a la possibilité d’être soulagée.

H : Vous êtes dans la logique de la consommation qui prétend régler tous les problèmes, désolé mais ce n’est pas notre fond de commerce de vendre de la pharma, nous, nous essayons d’avoir une conscience accrue de soi et de son corps.

 

Une dernière chose pour casser un mythe qui a la vie dure : la prise de pilule, y compris prolongée, n’a aucun impact sur la faculté à entamer une grossesse. J’en suis la preuve, j’ai eu 4 enfants (non jumeaux) en moins de 4 ans après avoir pris la pilule (avec estrogènes) pendant près de 15 ans sans discontinuer et en la reprenant entre chaque grossesse.

H : Il y a bien des exceptions comme vous, mais la plupart des femmes n’ont pas 4 enfants et elles souffrent énormément sous la pilule sans oser se défendre…

 

Et rebelote! Un nouveau niveau de stupidité perfide est atteint, j’appelle cela le témoignage de la poupée gonflable:

Elle
La baisse de désir et les manifestations qui l’accompagnent peuvent concerner toutes les femmes, quel que soit le moyen de contraception qu’elles prennent ou pas.

H: évidemment, c’est une demi-vérité qui ne va pas au fond des choses!

Je ne suis pas médecin mais je persiste à dire que quand on prend la « bonne » pilule (entendre celle qui à la plus adaptée à notre corps), on n’a pas d’effet secondaire.

H: C’est totalement faux mais dit d’une pilule on dirait que son témoignage arrive à changer les monde…

Il y a plus de 20 ans, j’ai dû batailler avec mon gynéco de l’époque qui voulait absolument me faire prendre une pilule dernière génération, non remboursée et chère, faiblement dosée en hormones, au motif soi-disant que j’avais moins de risque d’avoir de manifestation désagréable (accessoirement, c’était peut-être celle donc le laboratoire était le plus avenant avec le gynéco ?). Au début j’ai accepté, j’ai même essayé plusieurs pilules du même style, mais c’est précisément avec celles-là que j’avais des effets secondaires : saignements, douleurs, tensions dans la poitrine…
J’ai fini par obtenir qu’on me prescrive une pilule ancienne, avec estrogènes, et là magie : aucun effet désagréable, plus de règles anarchiques, de fatigue, d’irritabilité sans raison. J’ai pris cette pilule sans problème pendant plus de 5 ans, jusqu’à ce que ça aille un peu moins bien (quelques saignements), j’ai changé pour une autre (triphasée, mais toujours avec œstrogènes) et je la prends depuis plus de 15 ans sans discontinuer, sauf bien sûr lorsque j’ai voulu tomber enceinte, ce qui m’a pris au maximum 4 mois 1/2 à chaque fois.

H: on ne connaît rien de l’allaitement de ses 4 enfants ….

Abandonner la pilule reviendrait pour moi à avoir des règles anarchiques, douloureuses, qui durent parfois plus de 10 jours, un syndrome prémenstruel interminable.

H: une femme qui décrit cela a un grave problème de santé et je n’arrive pas à comprendre qu’elle tombe enceinte après 4,5 mois chaque fois qu’elle arrête la pilule. Elle fabule.

Quand j’ai commencé à prendre la pilule il y a près de 25 ans, je me suis demandé pourquoi je ne l’avais pas fait plus tôt tellement ça m’a changé la vie. Et oui, concernant la contraception, j’apprécie j’apprécie énormément la liberté qu’elle me donne, quand je veux et sans crainte,

H: la pilule c’est surtout pour l’homme « quand je veux »!

ce qui ne veux pas dire que je ne pense qu’à « ça » ou que je suis coincée comme le prétend C.M dont la bêtise n’a d’égal que la vulgarité. Effectivement, la « sympto » est pour moi comme un retour en arrière

H: elle ne connaît rien à la sympto et voilà qu’on nous assène des idées reçues. La symptothermnie n’a pas le droit de faire des progrès?

et présente des contraintes, ainsi que des côtés répugnants : aller examiner ses sous-vêtements pour savoir ce qu’il y a au fond, c’est un peu comme examiner la cuvette des toilettes après y être allé.

H: voilà, la pilule perpétue l’idéologie judéo-chrétienne-musulmane contre le corps et ses manifestations naturelles…

Je fais partie de celles qui considèrent que leur corps leur appartient, et qu’elle en sont les seules maîtres (et responsables aussi, bien sûr !).

H: son corps appartient surtout aux médecins…

Ma contraception est MON problème,

H: alors de quoi tu te mêles pour pester contre nous?

en aucun cas je ne veux impliquer mon conjoint, pas plus que j’irai lui demander de m’acheter des tampons par exemple.

H: c’est bien dommage: lui comme tout homme, se lasse d’une pilule et va vois ailleurs et passe son temps sur le porno!

On a tout à fait le droit de ne pas être d’accord avec moi, mais je ne supporte qu’on dise n’importe quoi : non, on n’a pas les « ovaires rouillés » après avoir pris la pilule, non on ne prend pas forcément de poids, on n’a pas forcément une baisse de libido, on n’est pas complètement « détraquée »… On a aussi le droit de réfléchir et de ne pas suivre aveuglément certaines théories sans comprendre.

H: je me demande bien qui réfléchit dans cette affaire. Elle avoue au moins ne pas comprendre.

Etat des lieux pas très réjouissant…

Attention: du nouveau nous avons reçu le paquet sympto Open source, mais d’abord un rappel hyper important:
Nous qui avons commencé à promouvoir la Methode symptothermique (MST) avons finalement choisi le mot Approche symptothermique pour éviter le raccourci MST, maladie sexuellement transmissibles, pour, en fin de compte, en arriver à la Symptothermie et sympto et voilà quelqu’un sur le AppStore nous vole le mot Methode ST sur Apple… ce n’est pas grave.
C’est bien que d’autres se réveillent mais nos utilisatrices ne devraient pas discuter gadget et pestiférer sur les autres (comme d’autres femmes nous pestifèrent genre « la sympto free sur iOS n’est pas assez « ergnonomique » – évidemment ce n’est pas une standalone): nos femmes et nos couples devraient profiter de l’interprétation de sympto comme d’un programme de comptabilité pour finalement mieux s’observer, pour être mieux en couple, pour mieux sentir le corps quitte à ne plus avoir besoin de sympto, c’est le but bien avoué aussi dans notre manuel dont on peut être fier quand d’autres se lancent avec des explications fragmentaires et incomplètes et surtout incohérentes sur leur applis.
Cette tendance maniaque qui existe surtout en Amérique à comparer des appli gadgets est dévastatrice pour notre cause: il faut mobiliser les femmes à s’observer et non pas à télécharger x applis pour les démolir sans les avoir essayé : voilà la réalité actuelle de ces femmes éclairées, j’en ai un cas dont je reproduit la discussion sur mon blog perso:
https://wordpress.com/stats/insights/sympto.wordpress.com
On est bien d’accord que l’ergonomie de la sympto free sur Iphone, critiqué par certaines utilisatrices « pètent plus haut que leur cul » n’est pas parfaite, mais elle est gratuite. Après, la femme ne peut apprendre rien qu’avec une appli et quelques explications sommaires qu’elle trouve sur l’appli, c’est se moquer du monde, et les femmes qui marchent dans cette combine sont totalement désinformées ou alors pas émancipées du tout; la sympto free iPhone a besoin d’un site avec des explications complètes comme aussi mynfp.de, notre concurrent allemand avec qui nous sommes toujours en contact.
N’oubliez pas que nous avons le même développeur appli, comundus.com! J’aime la concurrence, mais la bonne, pas la concurrence déloyale, celle qui fabrique des applis où les femmes peut chatter sur la sexualité orale et anale (Glow); celle qui propose une vraie appli symptpthermique, celles que nous avons analysées dans nos études (allez voir et comprendre!). Ces études deviennent de plus en plus importantes mais les gens en sont encore loin à comprendre ce que nous avons fait.
Et, j’y arrive, que nous avons une nouvelle version Open source qui nous a passablement coûté d’argent mais aussi sécurisé et amélioré le système: on n’a plus de problèmes de synchros avec la sympto PLUS. Nous préférions 1000 fois que les développeurs, plutôt de réinventer – mal – la roue, prennent nos codes sources pour améliorer et rendre la sympto encore plus conviviale. Oui on peut, j’ai aussi mes idées. Il faut que toutes les utilisatrices et couples sympto comprennent cela, c’est une autre manière encore de faire connaître la méthode qui n’est toujours pas reconnu par le corps médical! Lorsque que la méthode sera connue par un large public, on verra bien ce que les femmes vont choisir. Actuellement, on est dans la guerre des chapelles des groupuscules sectaires qui empêchent la diffusion de la méthode…

Etat des lieux avec les médias romands avril 2016

Votre émission:

http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/on-en-parle/7638667-on-en-parle-du-25-04-2016.html

Chère Madame

C’est quand même très dommage de ne pas nous contacter directement, nous, la Fondation symptotherm.ch, ici à Lully VD, qui a développé les premières applications pour la contraception naturelle/écologique, déjà en 2006! Profa parle de sympto, donc elle se réfère directement à nos applis sympto.org (internet, Smartphones) mais sans nous citer! Ces applications peuvent être utilisées par toutes les femmes dans toutes les circonstances, contrairement à ce qu’affirme Mme W. de Profa Vevey. Son information est très incomplète et biaisée à ce sujet; de plus, votre émission passe un temps fou toujours sur les mêmes contraceptions classiques hormonales que tout le monde connaît. On sait que la pilule ce n’est pas le top pour la santé et que le stérilet en cuivre ce n’est pas la solution non plus, mais les médias ont une trouille énorme quand il s’agit de présenter la véritable alternative, la symptothermie! Pas celle expliquée par Evelyne Moreillon, sage femme, qui persiste à enseigner une vieille méthode symptothermique française des années 80, sur papier et avec le crayon. Que cette méthode ait été sensiblement améliorée ces 10 dernières années sur Internet et par les applis, cela n’entre pas en ligne de compte, cela « n’a aucun intérêt » (tout comme le cycle féminin)!

Pourquoi?

Par un hasard des circonstances, une de vos collègues de la RTS (en copie) vient de faire un minuscule reportage sur nos conseillères: 2 minutes! C’est déjà une révolution car chaque fois que nous approchons la RTS par nos soins, on nous répond qu’on « reprendra contact avec nous », ce qui n’a jamais été fait ces 15 dernières années: Mme Chery,nous a trouvé en cherchant les alternatives sur la contraception hormonale; elle n’a rien trouvé dans les archives de la RTS! C’est quand même le comble? Je suppose que son émission est pour ces prochains jours et je serais heureux si vous pouviez la regarder.

La presse a aussi une trouille incompréhensible de nous, mais on a tout de même une référence intéressante par le biais d’un grand article 24h (annexe).

Est-ce que vous pourriez une fois creuser ce bazard de ces applications portant sur la fertilité féminine? Toutes les femmes en ont une ou plusieurs (si, si) sur leur smartphone mais sans savoir exactement sur quels principes elles se basent. Les quelques applications symptothermiques, les seules à pouvoir être utilisées pour la contraception naturelle/écologique, les seules à prendre en considération pour une alternative à la contraception hormonale, se trouvent complètement noyées dans toute une désinformation provoquées par des applis bidons mais apparemment très bien alléchantes et qui, curieusement, obtiennent une écoute auprès des médias. Elles se présentent comme start ups et les médias mordent! Nous aussi, nous sommes une start up, vaudoise, et internationale! Ces applis à la mode sont des gadget qui infantilisent les femmes et qui replonge l’éducation sexuelle dans un moyen âge Ogino obscure.

Avec le soutien de l’EPFL, nous avons fait une étude sur les applications symptothermiques: c’est là où la véritable éducation sexuelle commence:

http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/on-en-parle/7638667-on-en-parle-du-25-04-2016.html

Une présentation a été publiée dans un journal gynécologique suisse info@gynäkologie, que vous trouverez aussi sur le site. Les médecins sont donc informés et ils nous reconnaissent officiellement. Mais cela ne suffit pas!

Car dans la pratique actuelle ce n’est de loin pas gagné avec les médecins qui ne connaissent pas la méthode, pourtant très scientifique et développée à l’origine par des chercheurs en médecine (mais pas enseignée à la faculté), et qui passent leurs consultations à dénigrer « les méthodes naturelles » (lesquelles?) auprès des femmes dans l’irrespect le plus total de consentement éclairé de la patiente.

Je crois qu’il y aurait assez de matière pour faire une enquête enfin sérieuse sur ce sujet: vous ne trouvez pas?

Je vous remercie de votre attention que vous porterez à ces lignes et vous salue

Bien cordialement

Dr. Harri Wettstein

blog.sympto.org